La Maralpine - étape 2 : Amirat à Aiglun
>>
Accueil
>
À PIED
>
SAINT-AUBAN - GRASSE - La Maralpine en 5 jours
>
La Maralpine - étape 2 : Amirat à Aiglun
Amirat

2. La Maralpine - étape 2 : Amirat à Aiglun

Eaux et rivières
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Poursuivez votre itinérance avec des points de vue donnant sur la clue d’Aiglun ou la chaîne du Mercantour depuis le mont Saint-Martin.

"Au départ d'Amirat et de sa vue panoramique sur la vallée de l'Esteron, je serpente entre monts et vallées me rapprochant inexorablement d'Aiglun et de sa clue imposante.
Durant ma traversée, je découvre à chaque village et mont, un panorama différent sur les richesses des Préalpes d’Azur." Kevin Mascarte - PNR des Préalpes d'Azur.


Les 6 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Le village d'Amirat

    Amirat est un très ancien lieu d’habitation, cité pour la première fois en 1043, puis en 1125, dans le cartulaire de l’abbaye de Lérins. Le village primitif se situait sur les pentes ensoleillées du rocher de Notre-Dame. Au 14e siècle les conflits et les épidémies dépeuplent la région. Il n’y a plus personne en 1400. Le village actuel a trouvé sa place à la fin du 16e siècle, avec notamment son église dédiée à Sainte-Anne, caractérisée pas sa double génoise.

  • Patrimoine et histoire

    Le village de Collongues

    Ce site très bien situé – cours d’eau, forêts, terrain plat et ensoleillé – a été occupé depuis le néolithique. Ensuite, toutes les époques y ont laissé des traces. Le village est cité pour la première fois en 1232, ce n’est alors qu’une dépendance de celui des Mujouls. Il y a principalement un château construit sur cette butte naturelle, qui tire son nom de « colonica » (latin), désignant une terre cultivée par un colon.

  • Patrimoine et histoire

    Les vestiges de Saint-Roch

    Dans le village reculé de Collongues, profitez de votre passage pour découvrir l’oratoire ainsi que l’église Saint-Roch tout deux bâtis durant le Moyen-Age. Fondé au cours du XIIIème siècle, l’église Saint-Roch se trouve sur un espace en hauteur lui permettant de surplomber l’ensemble du village de Collongues.
    A cet édifice s’ajoute celui de l’oratoire datant du XVIème à une époque où la peste faisait des ravages et où Saint-Roch victime de la peste était perçu alors comme un protecteur.

  • Patrimoine et histoire

    Le village de Sallagriffon

    Le village de Sallagriffon, qui tire probablement son nom de l’anthroponyme Grifo, est d’origine bien mystérieuse. Si la présence romaine sur ces terres a bien été attestée par des vestiges, ce n’est ensuite qu’au XIIIe siècle que le castrum (lieu fortifié) d’origine est cité. Aujourd’hui encore, on ne sait pas le situer exactement. Une légende locale rapporte que le village aurait été déplacé sur un site plus facilement défendable suite aux nombreuses attaques de pillards et de loups.

  • Eaux et rivières

    La vallée de l'Estéron

    L’Estéron, une des plus grandes rivières des Alpes-Maritimes (66 km), trouve sa source à Soleilhas sur la montagne du Teillon. C’est la seule du département sans ouvrage hydroélectrique. Cet environnement préservé est favorable à la présence d’une biodiversité riche. L’Estéron, dont la qualité de l’eau est exceptionnelle accueille ainsi des espèces protégées de chauve-souris, de poisson ou encore le fameux Spélerpès de Strinati. Elle est labélisée "Rivières Sauvages".

  • Géologie

    Les clues de l’Estéron

    On trouve dans l’Estéron plusieurs clues qui coupent les montagnes par de profonds canyons. Le terme clue est le mot provençal pour désigner des gorges perpendiculaires aux reliefs calcaires. Leur creusement s’explique par deux phénomènes principaux en plus de l’érosion chimique et mécanique : un soulèvement rapide et tardif de ces montagnes calcaires et l’assèchement brutal de la Méditerranée au Messinien qui a provoqué un enfoncement du réseau hydrographique.


Description

0 - A Amirat, suivre la D83 sur 700m.

1 - A la balise 55, suivre le GR4 sur 1.10km jusqu’à arriver au Chemin de Fontfrede. Suivre la route jusqu’à la D2211A. A l’intersection, quitter le GR pour tourner à droite puis à gauche dans 170m et jusqu’à Mujouls sur la D85.

2 - A l’entrée des Mujouls, prendre à gauche pour rattraper le GR4 et partir en direction de Collongues. A la balise 70, prendre la direction d’Aiglun sur le GR510. Traverser le Vallon de Mardaric et poursuivre en passant par la balise 70a en direction de « Montagne des Miolans – Sallagriffon GR510 » pendant 3km.

3 - Prendre sur la droite à la balise départementale du clos des Miolans et suivre le GR pour traverser la montagne des Miolans pendant 1.6km jusqu’à la D2211A. Prendre à droite sur 50m puis à gauche pour arriver à Sallagriffon.

4 - Traverser Sallagriffon pour arriver sur la route de la Vignasse. Prendre à gauche et rester sur la route sur 150m. A la balise 75a, suivre la direction du mont Saint-Martin.

5 - A la balise 76a en haut de Mont Saint-Martin, descendre dans la direction du village d’Aiglun qui marque la fin de l’étape.


Le Département des Alpes-Maritimes, dans le cadre de la gestion des itinéraires inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR), assure l’entretien de cet itinéraire ainsi que celui de sa signalétique et de son balisage.

  • Départ : Amirat
  • Arrivée : Aiglun
  • Communes traversées : Amirat, Les Mujouls, Collongues, La Rochette, Sallagriffon et Aiglun

Profil altimétrique


Recommandations

  • Période recommandée : mai à octobre

Lieux de renseignement

Parc naturel régional des Préalpes d'Azur

https://www.parc-prealpesdazur.fr/contact@pnr-prealpesdazur.fr(+33) 4 92 42 08 63

Bienvenue dans le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur !

Découvrez la richesse unique de la géologie, de la faune et de la flore, du patrimoine, des produit locaux… du Parc en le parcourant à pied, à vélo ou à cheval grâce aux différents itinéraires de cheminsdesparcs.

Profitez d’autres activités nature proposées dans le Parc.

Recevez la newsletter du Parc.

En savoir plus

Accès routiers et parkings

De Grasse remonter jusqu'à Saint-Vallier de Thiey à partir de la D6085. En arrivant, prendre la D5 en direction de Caussols, suivre vers Saint-Auban puis prendre la D2211 et la D2211A vers d'Amirat.

Stationnement :

Parking derrière la mairie d'Amirat

Source

Département des Alpes-Maritimes - Randoxygènehttps://randoxygene.departement06.fr/randoxygene-8938.html

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :