SIGALE - Circuit de la Cacia
>>
Accueil
>
À PIED
>
SIGALE - Circuit de la Cacia
Sigale

SIGALE - Circuit de la Cacia

Patrimoine et histoire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Panoramas saisissants, gorges impressionnantes, secrets d’Histoire… Voilà le programme non exhaustif de cette randonnée.

"Cette ascension, qui nous conduit à la cime de Cacia, débute dans un paysage minéral et méditerranéen, pour nous dévoiler au sommet, les vallées secrètes et les villages qui se cachent au cœur des Préalpes. Nous plongeons ensuite sur le versant nord, pour une agréable descente dans l'ambiance bucolique du bois de la Cacia, et cela jusqu'au fond des Gorges étroites du Riolan en un lieu où un pont, nous raconte l'histoire d'une ancienne frontière." Serge PANTACCHINI, accompagnateur en montagne. 


Les 6 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    La tour de l'horloge

    La tour de l’horloge date du XIXe siècle tout comme le mécanisme d'horlogerie. Elle est érigée sur les ruines de l’ancien donjon du château de Sigale. En contrebas de la tour au quartier d’Entre-Coste, on trouve les vestiges du mur d’enceinte avec une porte romane en ogive.
    D'abord habitats fortifiés au XIIIe siècle, les châteaux de Sigale au sud et de Sigalon au nord, vont servir de place forte et de poste avancé pour les États de Savoie et de Piémont-Sardaigne entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

  • Flore

    Le genévrier de Phénicie

    Dans cet environnement aride pousse un arbuste qui ressemble à un cyprès. Celui-ci a des feuilles en écailles, son fruit est brun-rouge et en forme de petits cônes charnus. Il s'agit d'un genévrier. Cette espèce méditerranéenne affectionne les garrigues sèches sur des sols pauvres et rocailleux. Les espèces de genévrier aux feuilles écailles, comme ici, sont très toxiques pour l’Homme. Il existe six espèces de genévrier en France. Les plus connues sont celles pourvues de feuilles en aiguilles. 

  • Point de vue

    Vue du sommet

    À l'est de la Cime de Cacia (1105m) se prolongent la crête et les barres rocheuses du Mont Long. Plus bas, on distingue le village de Roquestéron sur les rives de la vallée de l'Estéron. Plus loin on peut également apercevoir le village de Pierrefeu et les falaises du Mont Lion. Plein sud se dresse le versant nord de la Montagne du Cheiron. À nos pieds, le village de Sigale est bordé par les Gorges du Riolan et le Mont Saint-Martin (1258m). À sa droite s'étire la plaine boisée de Sallagriffon.

  • Point de vue

    Au nord de la crête

    Au nord, derrière la crête de Sauma Longa, se détache le village de la Penne et la route conduisant au Col de Saint Raphaël. Par beau temps, on aperçoit les sommets du Mercantour avec les roches rouges du Dôme du Barrot (2136m), des Cluots (2106m) et entre ces deux sommets, le Mont Mounier (2817m). Au nord-ouest, on aperçoit les villages de Saint Pierre et la Rochette (département des Alpes-de-Haute-Provence) et, au nord-est, St Antonin, le hameau de Rourebel et le village d'Ascros.

  • Flore

    Forêt de pins noirs

    Le pin noir d'Autriche est un conifère pouvant atteindre 45m de haut. Ses aiguilles de 14 cm sont groupées par deux et sont de couleur vert foncé. Le pin a le tronc droit et l'écorce sombre et crevassée. Cette espèce a été introduite au XIXe siècle dans le cadre de la Restauration des Terrains en Montagne (RTM). Cette restauration a permis de mener des campagnes de reboisement des versants de montagnes que la surexploitation forestière et pastorale à rendus sensibles à l’érosion des sols. 

  • Patrimoine et histoire

    Le Pont du Riolan

    Ce pont qui enjambe le Riolan, un affluent de l’Estéron, permet de franchir les profondes gorges du même nom, pour rejoindre le village de Sallagriffon. Cette voie a été très importante depuis le Moyen-Âge pour la circulation des biens et des personnes. Ce pont, d’abord Sarde avec le traité de Turin du 24 mars 1760, servit également de frontière entre la France et le Royaume de Sardaigne. Il fut ensuite rattaché à la France le 24 mars 1860. Le pont est restauré en 1998.


Description

Depuis le parking en direction du village le sentier, démarre 30m à droite balise 121 GR®510. Emprunter le chemin qui monte jusqu’à une piste sur 20m à droite, puis reprendre à gauche le GR®510 jusqu'au col.

1 - Suivre à droite la piste partiellement goudronnée, balise 122, direction Cime de la Cacia, balisage jaune (PR). Après 50m à gauche progresser sur le sentier qui monte d'abord vers l'ouest jusqu'au pied de la barre des Molières et qu'il longe ensuite vers l'est jusqu'à la crête.

2 – Longer la crête par un chemin rocailleux pour se rendre à la Cime de la Cacia, pour un aller-retour. Depuis le balisage 136, se diriger à gauche, sur la crête et prendre rapidement le sentier qui descend 10m à droite, sur le versant nord. De retour à la crête, revenir au point de départ pour continuer la randonnée. 

3 – À l’intersection, balise 135, prendre le sentier tout de suite à gauche, dans la forêt. Ce sentier est plat pendant 1 km puis descend progressivement. 

4 – Emprunter à gauche la D17, balise 140, par les Gorges du Riolan en direction de Sigale pendant 700m.

5 – Au panneau, balise 139, prendre la direction de Sigale (PR). Suivre le sentier à droite, qui part dans la forêt, en contrebas de la route. 

6 - Prendre le sentier à droite, balise 77, pour un aller-retour jusqu’au pont du Riolan 100m plus loin. Une fois arrivé au pont, revenir en arrière et prendre cette fois-ci le sentier à gauche, balisage GR®510, direction Sigale. Le sentier passe en forêt en longeant des murs en pierres.

7 – À la balise 138 prendre la D17, à droite, durant 150m et remonter, à gauche, dans le virage sur le GR®510, balise 137. Le chemin est bordé de chênes et longe un mur au milieu des champs.

8 – Rester sur GR®510 à gauche et retrouver, au col, la balise 122 empruntée à l’aller. Le retour au village de Sigale emprunte le même itinéraire qu'au départ de la randonnée.

Le Département des Alpes-Maritimes, dans le cadre de la gestion des itinéraires inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR), assure l’entretien de cet itinéraire ainsi que celui de sa signalétique et de son balisage.

  • Départ : Sigale
  • Arrivée : Sigale
  • Communes traversées : Sigale et Cuébris

Profil altimétrique


Recommandations

  • Chemin glissant par temps humide particulièrement entre les points 2 et 4 ainsi que sur la Cime de Cacia. Attention à la circulation sur la route D17. Côté exposé au vide, sur la D17, coté Gorges du Riolan.

Lieux de renseignement

Parc naturel régional des Préalpes d'Azur

https://www.parc-prealpesdazur.fr/contact@pnr-prealpesdazur.fr(+33) 4 92 42 08 63

Bienvenue dans le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur !

Découvrez la richesse unique de la géologie, de la faune et de la flore, du patrimoine, des produit locaux… du Parc en le parcourant à pied, à vélo ou à cheval grâce aux différents itinéraires de cheminsdesparcs.

Profitez d’autres activités nature proposées dans le Parc.

Recevez la newsletter du Parc.

En savoir plus

Transport

Transport Régional TR 720 

Accès routiers et parkings

À 55 km au nord de Nice par la M62020Bis en direction Grenoble, puis la M901 et la M17 au niveau du pont Charles-Albert direction Gilette. Puis rester sur la RD17 par Roquestéron jusqu'à Sigale. 

Stationnement :

Parking à l'entrée Est du village de Sigale.

Source

Département des Alpes-Maritimes - Randoxygènehttps://randoxygene.departement06.fr/randoxygene-8938.html

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :