ARLES - Le chemin des taureaux à vélo
>>
Accueil
>
VÉLO
>
ARLES - Le chemin des taureaux à vélo
Arles

ARLES - Le chemin des taureaux à vélo

Elevage et pastoralisme
Patrimoine et histoire
Produits du terroir
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Sur le chemin des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, partez à la recherche des nombreux témoignages de la vie agricole...

Au milieu des paysages façonnés par la main des vignerons, les taureaux de Camargue vous accompagnent le long des chemins dévoilant le vignoble du Pays d’Arles. Une balade au cœur du terroir camarguais et du patrimoine rural !


Les 8 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Les arènes en bois de Gimeaux

    A 6 km d’Arles se trouve Gimeaux, un petit village camarguais où les taureaux de combat sont parqués dans des corrales avant les corridas. Généralement mitoyens aux arènes, ces corrales sont, à Nîmes et à Arles, situés à l’extérieur de la ville. Les taureaux peuvent être observés par les visiteurs et aficionados (passionnés de corrida) avant le spectacle. Ils sont ensuite amenés en camion au toril, un local attenant à l’arène où sont enfermés les taureaux avant le début de la course ou corrida.

  • Elevage et pastoralisme

    Le taureau de Camargue et Espagnol

    Le taureau de Camargue, également appelé taureau de la Raço di Bioù, est élancé et fougueux. Il arbore de belles cornes en forme de lyres. Son élevage est principalement destiné à la course camarguaise, aussi appelée course "à la cocarde". On peut aussi l’admirer lors des ferrades, durant lesquelles l’anouble, un jeune taureau d’un an, est séparé du troupeau pour se voir apposer une marque à feu. Son alter égo espagnol est quant à lui destiné à la tauromachie qui est une véritable tradition ibérique.

  • Produits du terroir

    La viande AOP taureau de Camargue

    En 1996, la viande de taureau est la première viande rouge à obtenir l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Elle obtient l’Appellation d’Origine Protégée en 2011. Outre la délimitation d’une aire géographique stricte où l’animal doit être né, élevé et abattu, les élevages doivent répondre à un cahier des charges qui impose notamment l’exclusivité des races di Biòu et de Combat et la pratique d’un élevage extensif. L’élevage de taureaux en Camargue se fait principalement pour les jeux taurins.

  • Patrimoine et histoire

    Le village de Saliers et ses Templiers

    Le nom de Saliers (Salliers) proviendrait du fait que le village aurait été un dépôt de sel jusqu’en 1246. Une seconde hypothèse étymologique repose sur un dérivé provençal : salo (salle, puis maison, château). Au Moyen-Âge, Saliers est un des plus grands domaines agricoles de Camargue. Particulièrement fertile, toute la zone était couverte de champs de blé, de prairies, d’arbres fruitiers. A cette époque, les Templiers puis les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem en sont les seigneurs.

  • Elevage et pastoralisme

    La cabane de gardian

    Habitation traditionnelle des gardians de Camargue, la cabane possède des murs blanchis à la chaux et un toit de sagne (roseaux des marais). L’architecture de ces cabanes est originale : des murs droits sur tous les côtés sauf celui exposé au mistral (nord-ouest) qui est en abside (de forme arrondie) pour offrir moins de prise au vent. Au sommet de cette abside, on retrouve généralement une forme de croix ou de corne qui servait autrefois à arrimer la cabane au sol lors des jours de grand vent.

  • Patrimoine et histoire

    Les anciennes caves de Bühler et la viticulture en Camargue

    C’est à la fin du XIXe s. que la Camargue, jusqu’alors vouée principalement à la culture du blé, se tourne vers la vigne. La possibilité d’inonder les terres via la proximité du Rhône, permit à partir des années 1870, de noyer les larves du parasite phylloxéra qui ravageaient le vignoble dans toute la France. Le vignoble camarguais put prospérer (8000 ha en 1930) comme l’illustre la présence des anciennes caves de Bühler, l’un des plus grands domaines viticoles de Camargue.

  • Produits du terroir

    Le vin du Pays d'Arles

    Le vignoble du Pays d’Arles représente 1 000 ha environ. Vingt-cinq vignerons se sont regroupés en syndicat et cultivent des cépages traditionnels (grenache, syrah, cinsault et carignan) qu’ils ont associés à des cépages nobles (chardonnay, sauvignon, merlot, marselan, etc.). Certains domaines sont en agriculture biologique ou en agriculture raisonnée. La recherche de la qualité et de la nouveauté ont abouti à une gamme variée de vins de qualité, proposant les trois couleurs : rouge, blanc et rosé.

  • Patrimoine et histoire

    Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

    Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle rappelle l’apôtre Jacques présent durant la vie de Jésus et qui aurait été décapité vers 41-44. Ce n’est que sous Charlemagne et Alphonse II le Chaste (759-842) que son tombeau est découvert à Galice, en Espagne. De nombreux fidèles lui rendent hommage sur cette route. La Via Tolosana au départ d’Arles est l’un des quatre itinéraires qui traversent la France vers le tombeau de Saint-Jacques. Certaines habitations ont l’emblème des pèlerins : une coquille.


Description

Au départ de l'Office de Tourisme, prendre à gauche sur le boulevard des Lices puis tourner à droite rue Gambetta en direction de Trinquetaille. Franchir le Rhône et poursuivre en direction des Saintes-Maries-de-la-Mer.
1- Au rond point, prendre le C108 direction Gimeaux.

2- Prendre à gauche après les arènes et suivre le C113 "Chemin de Palunlongue".

3-  Au carrefour de la D37, prendre à droite sur 500 m puis tourner à droite sur la route C118 vers le hameau de Saliers.

4-  Au croisement de la D572, tourner à droite direction Arles sur 500 m. Prendre à gauche la route de Cazeneuve à Rigaudon.

5- Au niveau de l'ancienne voie ferrée, prendre la route en face.

6- Au croisement, traverser la voie ferrée en prennant à droite la VC105 "Chemin des prêcheurs". Au stop tourner à droite.

7- Au stop, tourner à gauche sur l'ancienne route de Saint-Gilles, direction Trinquetaille.

 

  • Départ : Office de tourisme, Arles
  • Arrivée : Arles
  • Communes traversées : Arles

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Au croisement de la D572, route dangereuse, prudence !

Respecter le code de la route sur les voies ouvertes à la circulation publique.

Sur l'ancienne route de Saint-Gilles, attention, route dangereuse !


Lieux de renseignement

Musée de la camargue

Mas du pont de rousty, 13200 Arles

http://www.parc-camargue.fr/info@parc-camargue.fr+33 (0)4 90 97 10 40

Noubliez pas la visite du musée de la Camargue !
il est situé à coté du centre administratif du Parc naturel de camargue

En savoir plus

OT Arles

9 Boulevard des Lices, 13200 Arles

http://www.arlestourisme.com/fr/ot-arles@arlestourisme.com+33 (0)4 90 18 41 20

Accès routiers et parkings

Départ de l’Office de tourisme d’Arles situé boulevard des Lices.

Stationnement :

Stationnement gratuit Boulevard Emile Zola, Arles

Accessibilité

VTC
Numéro de secours :114

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
7