BONNIEUX - LACOSTE - Chemin des Cèdres
>>
Accueil
>
À PIED
>
BONNIEUX - LACOSTE - Chemin des Cèdres
Bonnieux

BONNIEUX - LACOSTE - Chemin des Cèdres

Elevage et pastoralisme
Faune
Flore
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un chemin emblématique, une vraie émotion, le plaisir d’être en forêt, la magie des cèdres majestueux, le bonheur partagé…

« Depuis mon accident, avec mon fauteuil roulant, c’est la première fois que je peux ressentir directement chaire contre chaire, la force vitale unique de l’arbre. Cette boucle, de 1200 m sous les grands cèdres, avec ses cinq aires d’interprétation, est un vrai régal ! Elle offre à tous, dont les personnes en situation de handicap visuel, auditif, mental ou bien moteur comme moi, la possibilité de se reconnecter avec la nature ». Alain A., accidenté de la vie.


Les 15 patrimoines à découvrir

  • Flore

    La forêt des cèdres

    En 1862, des graines de cèdre en provenance de l’Atlas algérien sont semées par quelques forestiers convaincus, afin de tenter de reboiser le sommet du Petit Luberon. Ces cèdres de 1ère génération ont maintenant 160 ans, ils ont une silhouette imposante et sont arrière-grands-parents. Leurs descendants les entourent et forment la forêt d’aujourd’hui.

  • Flore

    L'extension de la cédraie

    À l’automne, un nuage de poussière jaune constitué de millions de grains de pollen emplit l’atmosphère : il s’échappe des châtons mâles et féconde ainsi les fleurs femelles. Dotées d’une membrane en forme d’aile de papillon, les graines peuvent être entrainées par le vent, favorisant de cette manière une bonne dispersion de l’espèce.

  • Savoir-faire

    GRF, ces jeunes vous informent !

    Entre le 1er juillet et le 31 août, vous pourrez rencontrer sur le site de la forêt des Cèdres du Petit Luberon, un des binômes de la Garde Régionale Forestière (GRF, anciennement APSIF). Dans le cadre d'un dispositif mis en place depuis 2005 par la Région et déployé sur le territoire par le Parc naturel régional du Luberon, ces jeunes sont recrutés et formés pour expliquer aux usagers de l’espace naturel, les dispositifs qui règlementent l’accès aux massifs forestiers l’été sur le territoire  : niveaux d’alertes, créneaux horaires, zones dérogatoires. Ils peuvent également relayer l’alerte sur un éventuel départ de feu. Enfin, ils participent activement à la sensibilisation sur le bon comportement des visiteurs en milieu naturel, et informent les estivants sur l’offre touristique locale et les possibilités de balades.

  • Flore

    Les départs de feux

    En forêt, il suffit d’une étincelle pour déclencher un feu. Et cette étincelle est souvent allumée à moins de 100 m d’une habitation ou d’une route. Car la cause principale des feux de forêt est l’imprudence, elle est responsable de 4 feux sur 5. Les mégots, les barbecues, les jeux d’enfants, les travaux domestiques mais aussi agricoles et forestiers sont les principales causes. En comparaison avec une cause "naturelle", la foudre n’est responsable que de 8% des départs. Soyons vigilants, soyons responsables !

  • Patrimoine et histoire

    1952, le grand incendie

    Le 18 juillet 1952, le massif du Luberon a connu l’incendie le plus important et catastrophique de son histoire. Il détruisit 2 030 ha de forêt, touchant particulièrement les communes de Lacoste, Bonnieux et Ménerbes et n’épargnant que le cœur de la cédraie. Le feu dura sept jours, alimenté par le Mistral. Certains vieux cèdres portent les cicatrices de cet incendie dévastateur, et d’autres, épargnés en apparence, sont calcinés de l’intérieur.

  • Patrimoine et histoire

    Le Chemin des Cèdres

    Cette boucle de 1,2 km et 11 m de dénivelé positif, serpente en sous-bois au coeur de la forêt des Cèdres. On y retrouve 5 aires d'interprétation qui permettent de découvrir la vie de la forêt et ses arbres remarquables. L'ensemble du parcours est accessible aux différentes formes de handicap (itinéraire labélisé ''Tourisme handicap'' pour les 4 déficiences : handicap auditif, mental, moteur, visuel.).

  • Flore

    De l'Atlas ou du Liban ?

    C'est bien connu, les cèdres qu'on peut observer en France proviennent des rives Sud (Cèdre de l'Atlas) et Est (Cèdre du Liban) de la Méditerranée… Mais sauriez-vous distinguer ces deux espèces ? La chose est loin d'être aisée : il semble que le meilleur critère soit celui des jeunes rameaux qui sont densément pubescents (c'est-à-dire densément et courtement poilus) chez le Cèdre de l'Atlas alors qu'ils sont glabres ou à poils épars chez le Cèdre du Liban. A vous de jouer !  

  • Flore

    Le cèdre, ce résistant !

    Arbre méditerranéen, le cèdre supporte bien la sécheresse. Solide et odorant, naturellement résistant aux intempéries et aux incendies de forêt, il est apprécié depuis l’Antiquité. Si la forêt des cèdres se prête à la production de bois de qualité, elle est également un lieu d’accueil du public privilégié. Ces arbres, par leur taille imposante, leur beauté mais aussi l'impression de calme et de paix qui en émane, constituent aujourd’hui l'une des plus belles forêts du Luberon.

  • Faune

    La forêt et la vie

    L’écosystème forestier abrite une vie diversifiée. Dans l’ambiance fraîche du sous-bois, à l’ombre du feuillage, le sol est riche en micro-organismes qui contribuent à sa fertilité. Les vieux arbres et le bois mort hébergent larves d’insectes, champignons, petits animaux (comme le lucane cerf-volant). Les oiseaux occupent tous les étages des buissons au sommet des grands arbres (mésanges, sittelle torchepot, hibou moyen duc, pic noir, cicaète Jean-le-blanc). Les reptiles et mammifères (sangliers, chevreuils) sont également très présents.

  • Flore

    Sylviculture, biodiversité et patrimoine

    Dans le Luberon, 60 % du territoire est boisé ! Ici les forêts sont essentiellement publiques, une partie est privée. Des partenariats permettent d'assurer une mise en valeur optimale grâce à la connaissance partagée de la richesse de ces forêts en termes de biodiversité, y compris génétique avec des recherches de l'INRA Avignon sur le Cèdre. En 2019, sur le périmètre de l'Espace Naturel Sensible de la cédraie du Petit Luberon, 110 cèdres fondateurs survivants ont été identifiés !

  • Flore

    La forêt exploitée par l'homme

    Solide et odorant, naturellement résistant aux intempéries, le bois de cèdre est apprécié depuis l’Antiquité. Ici, les cédraies communales de Ménerbes, Lacoste et Bonnieux sont gérées par l’Office National des Forêts (300 ha). Elles sont exploitées régulièrement par des coupes d’éclaircies, qui produisent du bois d’œuvre tout en garantissant le renouvellement de la forêt. Le cèdre est utilisé à une échelle locale pour la menuiserie et la construction.

  • Patrimoine et histoire

    La forêt au fil du temps

    1861, semis des premiers cèdres sur le sommet du Luberon. 1920, 2ème génération de cèdres qui étendent la forêt. 1952, grand incendie du Petit Luberon : seule la cédraie en réchappe. 1970, construction de la piste forestière pour faciliter l’exploitation du bois et l’accès des pompiers. 1992, arrêté de protection de biotope en faveur des grands rapaces (Vautour percnoptère, Aigle de Bonelli…). 2013, espace naturel sensible pour la protection et l’accès au public de ce site naturel exceptionnel.

  • Elevage et pastoralisme

    Gardiens du riche patrimoine naturel

    L’action du troupeau de mouton durant l’hiver et le printemps, associée à des débroussaillements, contient l’extension des arbustes et assure la préservation de cet exceptionnel patrimoine que représente les pelouses des crêtes du Luberon. Le pastoralisme est également essentiel à la défense des forêts contre les incendies.

  • Savoir-faire

    Le Petit Luberon de Roger

    Roger Jouve (1936 - 2024) était un éleveur berger entre Durance et Petit Luberon, territoires dont il avait une grande connaissance, notamment de la faune mais pas que. Homme joyeux et espiègle, toujours curieux de tout, érudit autodidacte, en prise directe avec le monde, les animaux, la nature. Ecoutez-le sur « Le Luberon nous parle ».
  • Point de vue

    Le sentier du Portalas

    Ce sentier de découverte, ponctué de plusieurs bornes d'interprétation, traverse les principaux milieux naturels du massif et mène à une table de lecture du paysage située sur les crêtes dominant l'arche du Portalas. Même si la fin du parcours est commun au ''Chemin des Cèdres'', le relief de cet itinéraire (3,5 km / +104 m), ne permet pas un accès aux personnes en situation de handicap, comme c'est le cas sur le Chemin des Cèdres, qui part de l'autre côté de la piste.


Description

S’avancer au bout du parking, franchir la barrière par le passage piéton dédié et atteindre la signalétique d’accueil. Avancer tout droit une centaine de mètres et rejoindre le carrefour où se séparent les 4 parcours balisés.
1- Partir à droite sur ''Chemin des Cèdres'', accessible aux personnes en situation de handicap et fléché en BLEU (flèches de couleur bleu sur des bornes directionnelles en bois). Après un léger faux plat, dépasser le cèdre lyre, traverser un chemin d’exploitation et continuer en face. Rejoindre une clairière et l’aire d’interprétation sur la forêt et la vie. Continuer le chemin, passer devant le cèdre candelabre et atteindre le carrefour ‘’Bois roustan’’.
2- Au déboucher sur le carrefour ''Pré de Roustan'', virer de suite à gauche, emprunter sur 220 m le bord gauche de la piste forestière (ligne de vie au sol) puis, à hauteur du panneau de limite de forêt communale, poursuivre à droite le ''Chemin des Cèdres'' qui s’enfonce en sous-bois. Après l’aire d’interprétation sur le pastoralisme, continuer le chemin principal ou bien, plus joueur, pénétrer à gauche dans le labyrinthe et son dédale de platelage pour revenir sur l’itinéraire un peu plus loin. Atteindre aisément le point de départ du ‘’Chemin des Cèdres’’ et virer à droite pour revenir au parking.

  • Départ : Parking forêt des cèdres du Petit Luberon
  • Arrivée : Parking forêt des cèdres du Petit Luberon
  • Communes traversées : Bonnieux et Lacoste

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

  • Rester attentif aux différents croisements de sentier ; le bon cheminement du ''Chemin des Cèdres'', dédié aux personnes en situation de handicap, est signalé par les flèches de couleur BLEU implantées sur les bornes en bois.
  • Après le point 2 : cet itinéraire labélisé Tourisme Handicap est commun à la piste forestière sur 200 m, donc vigilance avec la circulation éventuelle d'engin forestier et le passage de nombreux vélos en haute saison !
  • ATTENTION ZONE PASTORALE : en présence de chiens de protection venus à ma rencontre, je ne les caresse pas ni ne les menace. Je m'arrête, puis j'attends patiemment la fin du ''contrôle'' avant de reprendre calmement mon chemin en contournant le plus possible le troupeau. De préférence, ne pas emmener son chien et, sinon, bien le tenir en laisse.
  • RISQUE INCENDIE : le feu est l’ennemi de la forêt… et du randonneur ! Je ne fume pas en forêt et n'y allume pas de feu, d'autant que quelle que soit la saison, c'est interdit ! Et en période estivale, avant de partir en balade, je me renseigne sur les conditions et réglementations d’accès aux massifs forestiers. Cet itinéraire situé au cœur de la forêt des Cèdres du Petit Luberon est ouvert au public en risque incendie ''très sévère'' (fermé en risque ''EXTRÊME''). 

Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Luberon

60, place Jean Jaurès, 84400 Apt

https://www.parcduluberon.fr/accueil@parcduluberon.fr+33 (0)4 90 04 42 00

Au cœur du centre ancien d’Apt, la Maison du Parc du Luberon vous accueille dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle.
Informations touristiques et vente de livres, cartes, topoguides.
Musée de géologie, visite gratuite.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

En savoir plus

OTI Pays d’Apt Luberon

788 avenue Victor Hugo, 84400 Apt

http://www.luberon-apt.fr/oti@paysapt-luberon.fr+33 (0)4 90 74 03 18
L’espace d’accueil principal situé à APT est un lieu d’expériences et d’évènements ouvert à toutes et à tous : professionnels du tourisme, expositions diverses, rencontres, réunions, conférences de presse... Un véritable centre d’échanges ! Une borne pour recharger les vélos électriques BOSCH a été installée dans le bureau.

Bureau d'Apt
788 Avenue Victor Hugo 84400 Apt
T. +33 (0)4 90 74 03 18
Ouvert toute l'année 
Ouvert du lundi samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. 
Fermé dimanche et jours fériés (hors juillet et août)
Du 1er octobre au 31 mars : Fermé le mercredi, dimanche et jours fériés.

Bureau de Bonnieux
1 Rue Victor Hugo 84480 Bonnieux
T. + 33 (0)4 90 75 91 90
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h jusqu'au 30 septembre.
Fermé dimanche et jours fériés.
 
Bureau de Céreste
Boulevard Victor Hugo 04280 Céreste
T. +33 (0)4 92 79 09 84
Ouvert du 17 avril au 30 septembre du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Fermé samedi, dimanche et jours fériés.
 
Bureau de Lacoste
La Cure - 36, place de l'Eglise 84480 Lacoste
T. +33 (0)4 90 06 11 36
Ouvert toute l'année
Du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 13h30 à 17h. 
Le samedi de 9h à 11h30.
Fermé dimanche et jours fériés.
 
Bureau de Ménerbes
Avenue Marcellin Poncet 84560 Ménerbes
T. +33 (0)4 90 72 21 80 
Ouvert toute l'année
Ouvert uniquement le matin de 9h à 12h du mardi au samedi jusqu'au 30 avril.
À partir du 2 mai du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. 
Le samedi de 9h à 12h.
Fermé dimanche, lundi et jours fériés.

Bureau de Roussillon
19 Place de la Poste 84220 Roussillon
T. +33 (0)4 90 05 60 25
Ouvert toute l'année
Du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Fermé dimanche et jours fériés (Hors juillet et août)

Bureau de Saint-Saturnin-lès-Apt
Avenue Jean Geoffroy 84490 Saint-Saturnin-lès-Apt
T. +33 (0)4 90 05 85 10
Ouvert du 13 juin au 15 septembre du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Fermé samedi, dimanche, lundi et jours fériés.
En savoir plus

Accès routiers et parkings

À 8 km de Bonnieux par la D36 et à 15 km de Lourmarin par la D945, D36 et route des crêtes de la forêt des Cèdres du Petit Luberon.

Stationnement :

Parking de la forêt des Cèdres (parking bus et places dédiées aux personnes en situation de handicap au départ de l'itinéraire)

Accessibilité

Itinéraire créé en 2015 et labélisé Tourisme Handicap pour les 4 déficiences : handicap auditif, mental, moteur, visuel.
Aire de stationnement dédiée aux personnes en situation de handicap.
Panneaux de départ et cinq aires d'interprétation en chemin, avec bornes à hauteur, contenu en relief, texte en braille.

Handicap
Poussette
Numéro de secours :114

Pente :

Moins de 5% de pente.

Largeur :

Minimum 1,20 m avec zones régulières de repos, croisement ou retournement.

Signalétique :

Flèche directionnelle bleu et défoncée (tactile)

Revêtement :

Bitume non roulé et platelage en bois.

Exposition :

En sous-bois, donc plutôt frais l'été et froid l'hiver.

Conseils :

Progresser dans le sens indiquer, à savoir dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
Au départ, attention de ne pas s'engager sur l'itinéraire voisin dénommé ''Sentier du Portalas'', car même si la fin est commun au ''Chemin des Cèdres'', le relief de cet itinéraire (3.2 km / +80 m) ne permet pas un accès aux personnes en situation de handicap.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :