GRAMBOIS - Le petit tour du village
>>
Accueil
>
À PIED
>
GRAMBOIS - Le petit tour du village
Grambois

GRAMBOIS - Le petit tour du village

Eaux et rivières
Flore
Patrimoine et histoire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

A la découverte du patrimoine et de la biodiversité de ce petit village perché du Luberon côté sud, qui a attiré le cinéaste Yves Robert.

« En arrivant à Grambois pour la première fois, je me suis soudainement laissée surprendre par la vue de ce village accroché à son promontoire. Un arrêt photo s’impose ! Puis sans tarder je suis partie explorer les ruelles pavées, tentant de découvrir l’histoire de ce village authentique. A son sommet, le joli panorama sur la vallée de l’Eze, la plaine du pays d’Aigues et les villages voisins, ont fini de me séduire ». Séverine Besson, chargée de mission Valorisation des patrimoines à l’Office de tourisme Luberon côté sud.


Les 15 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Verger Conservatoire

    Le verger villageois de Grambois est aménagé au pied du village, sur un terrain panoramique doté d'un ancien pigeonnier restauré. Il est entretenu conjointement par la municipalité, les Gramboisiens et les Gramboisiennes, et le Parc naturel régional du Luberon. Ce verger conservatoire permet de perpétuer la culture de variétés anciennes de fruitiers et de rassembler une collection de 91 variétés traditionnelles du Luberon et de la Provence. Une belle conservation du patrimoine fruitier !

  • Eaux et rivières

    Source de Fontsausse

    Sous le remarquable lierre grimpant vous pouvez observer la fontaine de Fontsausse. Elle est alimentée par une source, d’où jaillit un petit jet d’eau. Le bassin qui reçoit l’eau est aménagé en lavoir et le trop-plein se déverse dans un bassin sur le côté. Il alimente ensuite un jardin potager. "Fontsausse" pourrait signifier la fontaine du saule, qui pousse en terrain humide, mais aussi les "saulcées", enclos à brebis faits de barrières de bois souples entrecroisés.

  • Flore

    Lierre grimpant, plante parasite ?

    Qualifié à tort de parasite, le lierre utilise de petites racines aériennes mais ne prélève pas la sève de l’arbre, contrairement au gui. Si l'arbre est en bonne santé, la cohabitation entre les deux plantes se passe bien, elles se rendent des services mutuels. Le lierre protège son arbre support des intempéries et peut coloniser tout tronc et branche disponibles pour se développer. Sa présence peut être une menace uniquement si l’arbre colonisé est affaibli, le lierre prenant alors le dessus.

  • Flore

    Le cyprès, une silhouette du sud !

    Bien qu’originaire d’Asie, le cyprès et sa silhouette élancée sont de véritables marqueurs du paysage méditerranéen. Malgré sa lente croissance, il peut atteindre jusqu’à 30 m de haut. Ce conifère résiste aux vents et aux embruns et sa longévité peut dépasser les 500 ans. Selon la tradition provençale, la présence de trois cyprès à l’entrée d’un mas est un symbole d’hospitalité.

  • Patrimoine et histoire

    Fontaine des trois canons

    Cette fontaine datant du XIIIe s. est alimentée par une mine d’eau, galerie creusée horizontalement afin de capter les eaux de suintement. Cette technique de « mine d’eau » date de l’Antiquité et était utilisée dans les régions particulièrement sèches où les eaux résurgentes étaient quasiment absentes.

  • Patrimoine et histoire

    Le rempart

    Datant de 1377, le rempart se compose d’un mur en maçonnerie de moellons, épais de deux mètres. Il domine la place du village qui en porte le nom. Sa face est percée de huit archères étroites. Pendant les guerres de religion au XVIe s., de nombreux aménagements ont été apportés aux remparts de Grambois. Toutefois, ces précautions n’empêchèrent pas l’armée savoyarde de s’emparer et de mettre à sac Grambois en décembre 1590.

  • Patrimoine et histoire

    Frédéric Mistral et le provençal

    Sur le côté de l’église, une citation de Frédéric Mistral extraite de "Lis Oulivado, la chanson des paysans" : « Le paysan, en tout pays, est le support de la nation. On aura beau faire des inventions, il faut que se remue la terre ». L’auteur, Prix Nobel de Littérature en 1904 pour son œuvre Mirèio, est un fervent défenseur de la langue d’oc. Il contribua à sa renaissance avec cinq autres poètes en créant en 1854, la Félibrige, association régionaliste ayant pour but de promouvoir cette langue.

  • Patrimoine et histoire

    L'église Notre-Dame de Beauvoir

    Cette église romane, fondée au XIe s. est classée Monument Historique. A l’intérieur, les chapiteaux des colonnettes représentent de rares vestiges de la sculpture romane du XI-XIIe s. en Provence. Le polyptyque (ensemble de panneaux peints) de Saint Jean-Baptiste qui date de 1519, est classé. Cet édifice possède deux clochers : un clocher-mur de 1584 et un élégant clocher destiné à l’horloge datant du XVIIIe s., couronné d’un campanile en fer forgé au XIXe s.

  • Patrimoine et histoire

    Grambois, décor de cinéma

    Peut-être reconnaîtrez-vous certains décors familiers en déambulant dans le village de Grambois... En effet, le village a servi à des décors de cinéma. Yves Robert a tourné ici quelques scènes de ses films « Le Château de ma mère » et « La Gloire de mon père » en 1989. La fontaine de la Place a servi à quelques scènes dont la partie de boules et le retour de la fameuse chasse aux bartavelles. Depuis, elle est familièrement rebaptisée « Fontaine aux Bartavelles ».

  • Patrimoine et histoire

    Le château de Grambois

    Le château, ou plutôt l’ancienne demeure seigneuriale, date du XVIe s. En 1879, la demeure fut divisée en deux parties : l’une est habitée (propriété privée) et l’autre est le presbytère. Le château reçut certains hôtes prestigieux, telle que Madame de Sévigné, ou Mirabeau. Ce dernier prenait d'ailleurs plaisir à entrer à cheval dans le salon du rez-de-chaussée en passant par la fenêtre. Le château abrite aujourd'hui la mairie.

  • Flore

    Chêne remarquable

    Ce très gros chêne majestueux est un des plus remarquables du Luberon. Il étale trois énormes charpentières faisant 10 à 13 m de long, la plus basse ayant une circonférence de 2,75 m au niveau du tronc. Au port étalé et à la belle écorce crevassée, il serait un survivant de la chênaie, détruite à la fin du XVIIIe s., propriété de la famille de Roquesante qui détenait la seigneurie de Grambois de 1669 à 1790.

  • Eaux et rivières

    Source de Fontvérane

    Un petit chemin aménagé en 2012 descend à la source de Fontvérane, depuis toujours lieu de vie pour les Gramboisiens d’antan confrontés au problème de l’eau. La fontaine de Fontvérane, dont l’expertise initiale laissait craindre une faiblesse de la voûte, a été dégagée de tous les arbres récemment. Des travaux ont été réalisés, le résultat est proche de ce qu’était la fontaine à l’époque de sa construction.

  • Produits du terroir

    Cave coopérative

    Sur l’autre rive se distingue l’arrière de la cave, créée en 1924 par 12 viticulteurs. Né en 1988, l’AOC Luberon est, sur Grambois, une appellation concernant les vignes se situant à une altitude comprise entre 200 et 450 m. Le vignoble des Coteaux de Grambois situé au pied du massif du Luberon, réunit aujourd’hui 96 vignerons sur 586 ha de vignes, cultivées dans la démarche Agri Confiance pour une partie d’entre-elles. Certaines cuvées sont « Valeurs Parc », la marque qualité du Parc du Luberon.

  • Flore

    Bords de l'Eze, peuplier, saule

    Autrefois, le bord des cours d’eau était entretenu par nécessité. La végétation représentait une ressource pour le chauffage et le bétail. L’évolution des pratiques a fait diminuer l’intérêt qui était porté aux cours d’eau. Les riverains se sont progressivement affranchis de cette ressource, l’entretien n’est plus réalisé et les berges souffrent d’un abandon en milieu rural. Les nombreux arbres morts sont aujourd’hui le refuge de nombreux insectes.

  • Patrimoine et histoire

    Restanques

    Le mot restanque, en latin restanca et en provençal restanco, signifie barrage, digue ou retenue. Initialement construits dans le lit d'un torrent ou un valat (fond de vallon), ces murs de pierres sèches bâtis sans mortier permettaient de piéger les limons tout en laissant passer l'eau. Le terme restanque s'applique par extension aux cultures en terrasses. Cet ingénieux système de construction qui s'est généralisé en Provence au XVIIIe s., constitue également une excellente réserve thermique.


Description

Se diriger vers le fond du parking et remonter à gauche le chemin caillouteux sur une vingtaine de mètres. Pénétrer à droite dans la cinquième allée et atteindre le Pigeonnier.


1- Remonter à gauche l’allée d’oliviers et rejoindre la route (D122). La traverser et gravir le Chemin de Fontsausse. Franchir un virage à hauteur de la source au pied du rocher et poursuivre. Descendre à droite la rue de Ribas sur 100 m et grimper à gauche le pentu chemin revêtu des Pasquiers. Au sommet de la pente, continuer tout droit jusqu’à la fontaine des trois canons.


2- Virer à gauche, emprunter l’escalier et déboucher sur la place des remparts. La traverser puis poursuivre à gauche place de la mairie. Au bout de la place, virer à droite et descendre la rue dallée du Château. Poursuivre à droite la descente sinueuse et franchir la Porte de Fontvérane. Remonter à droite la rue de la Ferrage.


3- Devant le calvaire (croix), descendre à gauche la rue principale. 100 m plus bas, dévaler à gauche le petit escalier puis poursuivre à gauche sous un chêne remarquable. Continuer l’allée, descendre une dernière série de marches et déboucher à droite devant la source de Fontvérane. Descendre le large chemin à gauche. Laisser filer à droite un sentier (balisé en vert) et continuer la pente tout droit (balisage GR) sur près de 200 m environ.


4- Dans un virage à droite, s’engager à gauche sur un sentier qui surplombe la rive gauche de l’Eze. Plus loin, longer une vieille prairie et remonter à gauche légèrement (4 marches). Continuer ensuite dans le sous-bois. Traverser la route (D122) pour regagner le parking de départ.

  • Départ : parking du pont du Moulin du Pas, Grambois
  • Arrivée : Grambois
  • Communes traversées : Grambois

Profil altimétrique


Recommandations

Attention à la traversée de la route après le point 1, puis à la fin de la balade pour regagner le parking.


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Luberon

60, place Jean Jaurès, 84400 Apt

https://www.parcduluberon.fr/accueil@parcduluberon.fr+33 (0)4 90 04 42 00

Au cœur du centre ancien d’Apt, la Maison du Parc du Luberon vous accueille dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle.
Informations touristiques et vente de livres, cartes, topoguides.
Musée de géologie, visite gratuite.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

En savoir plus

OTI Luberon Sud Tourisme

Le Château - BP 16, 84240 La Tour d'Aigues

https://www.luberon-sud-tourisme.fr/contact@luberon-sud-tourisme.fr+33 (0)4 90 07 50 29
Accessibilité :
Idéalement situé dans le Château de La Tour d’Aigues (le siège social), classé Monument Historique, sur la place du village, et à Cucuron, l’OT Luberon Sud Tourisme vous accueille, vous informe et vous conseille toute l’année lors de votre séjour en Luberon. Nous sommes également disponibles avant votre séjour pour vous aider à planifier le circuit de vos vacances : hébergements, incontournables, visites, activités, nous sommes là pour vous guider !

Horaires d’ouverture :

AVRIL / MAI / JUIN ET SEPTEMBRE
Du mardi au samedi : de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

EN JUILLET ET AOÛT
Lundi : 15h – 18h.
Du mardi au samedi : 9h30 à 13h et de 15h à 18h.
Dimanche : de 9h45 à 12h45 (du 09/07 au 20/08).

JOURS FÉRIÉS
18 mai (Ascension) : de 9h30 à 12h30.
14 juillet : de 9h30 à 13h et de 15h à 18h.
15 août : de 9h30 à 13h et de 15h à 18h.

Accès routiers et parkings

A 12 km au nord de Pertuis, par les D956 et D122 (parking juste après le pont sur l'Eze, au pied sud du village).

Stationnement :

parking du pont du Moulin du Pas, au pied de Grambois

Source

OTI Luberon Sud Tourisme

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :