ORGON - Le sentier de la Pierre
>>
Accueil
>
À PIED
>
ORGON - Le sentier de la Pierre
Orgon

ORGON - Le sentier de la Pierre

Géologie
Patrimoine et histoire
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Ce parcours vous permet de découvrir le géopatrimoine d’Orgon et d’apprécier la variété floristique et faunistique des différents milieux naturels.

« Cette balade autour du village d’Orgon apporte une vision nouvelle des paysages. L’observation du calcaire urgonien pur et des fossiles, ainsi que du panorama sur le vallon de Lavau, où se niche un lac encerclé de falaises abruptes, me font voyager à chaque visite dans les arcanes du temps. Cette variété géomorphologique et géologique visible depuis la table d’orientation du site de Beauregard m’ouvre les yeux sur la richesse de notre territoire. » Fabrice Aubert, responsable du musée Urgonia.


Les 9 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Chapelle Saint-Gervais

    La chapelle Saint-Gervais fut construite au XVe s. pour la sépulture de la famille de Mouriès, dont l’un des membres, Elzéar, fonda l’hôpital en 1428. Observez l’édifice bâti en pierres taillées dans le calcaire urgonien. Notez les effets de l’altération de cette pierre. L’importante porosité fragilise ce calcaire qualifié de crayeux et le rend particulièrement sensible à l’effet du temps.

  • Géologie

    Anciennes carrières

    Cette ancienne carrière témoigne des exploitations du XIXe jusque dans la première moitié du XXe s. Le calcaire était alors extrait dans de nombreuses petites carrières privées disséminées sur la commune. Selon son utilisation, les ouvriers taillaient la pierre en moellons ou la fragmentaient à l’aide d’explosifs ou de masses. Les granulats étaient alors acheminés vers les moulins à grains reconvertis, où les meules réduisaient la pierre en poudre, utilisée dans divers procédés de fabrication.

  • Point de vue

    Belvédère Montplaisant

    Ce belvédère domine la carrière Montplaisant exploitée depuis 1957. Il permet de découvrir le calcaire urgonien dont Orgon est le site éponyme. L’intérêt économique de ce gisement repose sur la pureté et la blancheur de cette roche composée à 99,98% de carbonate de calcium. Les zones en fin d’exploitation sont réhabilitées avec la terre de découverte qui contient naturellement les graines des espèces végétales locales. Aucun réensemencement n’est donc nécessaire.

  • Géologie

    Extraction de blocs taillés

    Située à une trentaine de mètres, dans la fourche comprise entre le chemin rural qui monte et le sentier de la Pierre, une zone d’extraction de blocs dans le calcaire urgonien crayeux met en évidence l’utilisation de cette roche comme pierre de taille. Les traces d’outils encore bien visibles permettent d’apprécier la taille imposante et la forme des blocs extraits sous forme de dalles dont l’utilisation reste à déterminer.
  • Géologie

    Vestiges de construction

    Cette petite construction semi-troglodyte présente une structure mixte. Une partie était adossée au rocher. Ce dernier, aménagé, porte des marques d’outils de taille et d’ancrages de chevrons. L’autre partie, en grande partie détruite, était bâtie en pierres. De taille modeste, la destination de cette construction semble être plus liée à un cabanon qu’à une habitation proprement dite.
  • Géologie

    Les phases du calcaire

    Sur votre gauche, les calcaires contenant des silex sont surmontés de calcarénites blanches (roche formée à partir de sable calcaire) sur lesquelles reposent des calcaires riches en coraux qui font saillies sous le rempart. Ces formations caractéristiques des milieux de transition entre bassin profond et plate-forme interne urgonienne sont étudiées en détail dans le guide géologique écrit par Jean-Pierre Masse et Mukerrem Fenerci-Masse disponible au musée Urgonia.

  • Patrimoine et histoire

    Château du duc de Guise

    Cette forteresse construite au Moyen Age contrôlait le passage stratégique entre la Durance, que vous pouvez admirer en contrebas, et les Alpilles. Un droit de passage était perçu par un péage situé au bas de la falaise. Elle joua également le rôle de prison et fût détruite sur ordre de Richelieu en 1630.

  • Patrimoine et histoire

    Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

    Edifiée en 1325, cette église paroissiale évoque l'Assomption. Elle a connu de nombreuses modifications au cours du temps. Le clocher édifié en 1660, contient 8 cloches. Le chœur oblique par rapport à l’axe central de l’église, évoque la tête du Christ sur la croix. Un escalier en fer à cheval construit en 1669 et rénové au XIXe s. donne accès au parvis.

  • Patrimoine et histoire

    Porte médiévale Sainte-Anne

    Entrée ouest de la deuxième enceinte d’Orgon, cette porte a un âge exact diificile à estimer. Mais on sait que celle-ci a vu passer de nombreuses personnalités importantes depuis le XVIe s. Notamment, François 1er qui, revenant d’Italie en 1516, s’arrêta quelques heures avant de continuer vers Tarascon ; le Pape Pie VII, qui séjournera à Orgon et fut hébergé à l’hôtel de Berne N°13 rue Edmond Coste ; ou encore Napoléon 1er, qui passa par Orgon pour se rendre à l’île d’Elbe.


Description

A partir du musée, monter vers les arènes et emprunter le chemin du Moulin à vent qui les jouxte jusqu’à la chaîne DFCI et traverser la pinède.

1– Au panneau directionnel, prendre à droite en direction de la chapelle. La laisser sur la droite et prendre le sentier à gauche. Poursuivre sur environ 200 m jusqu’à atteindre un large chemin. Une ancienne carrière apparaît à gauche.

2– Monter par le chemin jusqu’au belvédère puis prendre le sentier face au belvédère en direction de la pinède. Descendre par les marches aménagées avant de longer un fossé d’écoulement d’eau pluviale, bordé de murs en pierres sèches. Retrouver le panneau directionnel.

3– Prendre à droite en direction de N.D. de Beauregard. Monter jusqu’au cimetière, longé sur la droite.

4– Traverser la route du cimetière. Emprunter les marches et monter jusqu’à la petite route de N.D. de Beauregard. Monter jusqu’à la chapelle. Passer sous le porche, à gauche et monter jusqu’à la table d’orientation. 

5– Redescendre, passer à nouveau sous le porche et prendre le sentier des oratoires sur la gauche. Descendre les marches puis bifurquer sur la droite pour suivre le chemin jusqu’aux réservoirs. Descendre par le sentier en direction des ruines du château du duc de Guise.

6– Passer sous la porte médiévale de l'Hortet, descendre jusqu'au parvis de l'église de l'Assomption, emprunter les escaliers en forme de "fer à cheval" pour descendre sur la place de la Victoire. Poursuivre par la rue Jules Robert jusqu'à la porte Sainte-Anne. La franchir et prendre l’escalier à gauche qui rejoint le musée Urgonia pour conclure la promenade.

  • Départ : Musée Urgonia, Orgon
  • Arrivée : Orgon
  • Communes traversées : Orgon

Profil altimétrique


Recommandations

Suivre le balisage bleu du musée Urgonia jusqu'à la chapelle Notre-Dame de Beauregard (du départ jusqu'au point de référence n°5), puis le balisage jaune jusqu'à la porte de l'Hortet.

En été, les espaces naturels sont plus exposés aux risques d’incendie. L’accès est réglementé par arrêté préfectoral du 1er juin au 30 septembre pour protéger les promeneurs et les sites. Renseignez-vous pendant la période estivale au 08 11 20 13 13 (prix d'un appel local) ou sur http://bpatp.paca-ate.fr/


Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique (BIT) d'Orgon

Chemin des Aires, 13660 Orgon

http://www.orgon.fr+33 (0)4 90 73 09 54

Maison du Parc naturel régional des Alpilles

2, boulevard Marceau, 13210 Saint-Rémy-de-Provence

http://www.parc-alpilles.fr/contact@parc-alpilles.fr+33 (0)4 90 90 44 00

C’est en plein cœur du centre-ville de Saint-Rémy-de-Provence que la Maison du Parc des Alpilles vous accueille dans ses locaux entièrement rénovés. Ce nouveau lieu vivant est multi-fonctions : il héberge l’équipe d’ingénierie du Parc mais dispose également d’un espace d’accueil du public, de salles d’exposition. Véritable centre de ressources des patrimoines du Parc, il a pour ambition de faire rayonner les habitants, les visiteurs et les touristes sur l’ensemble des 16 communes du Parc.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Entrée gratuite.

En savoir plus

Transport

Chercher les horaires des transports en communs sur le site www.lepilote.com sur la commune d'Orgon.


Accès routiers et parkings

Depuis la D7n, suivre la signalétique "Musée Urgonia".

Stationnement :

Parking face au musée et au bureau d’information tourisme d’Orgon

Source

Bureau d'information touristique d'Orgon

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :