ANSOUIS - Entre ruelles et calades
>>
Accueil
>
À PIED
>
ANSOUIS - Entre ruelles et calades
Ansouis

ANSOUIS - Entre ruelles et calades

Patrimoine et histoire
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Une balade au cœur d’un des plus beaux villages de France pour s’imprégner de l’atmosphère provençale et faire un voyage dans le temps.

« J’adore ce village perché ! Ansouis offre un véritable décor provençal. Ouvrez les yeux et parcourez ses ruelles à la découverte de son patrimoine dévoilant les empreintes du passé. Rendez visite aux artisans : bijoux d’art, santonnier, céramiste et peinture. Mais surtout n’oubliez pas de prendre un café à l’ombre des platanes sur la place des hôtes, petite place typique du village ! » Séverine Besson, chargée de mission Valorisation des patrimoines à l’Office de tourisme Luberon côté sud.


Les 13 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Le lavoir d'Ansouis

    Typique avec deux bassins un pour le lavage et un second pour le rinçage avec l’arrivée d’eau qui devait être bien propre. Les vêtements étaient trempés par les femmes dans l’eau, puis frottés au « savon de Marseille » réputé pour être un des meilleurs détergents, puis il était frappé rudement plusieurs fois au battoir pour en évacuer la saleté et le savon. Le rinçage exigeait de tordre et retordre le linge avant de l’égoutter. Certaines femmes en avaient fait leur profession : les lavandières.

  • Patrimoine et histoire

    Ansouis, village perché

    Le village s’est développé dès le Xe s. autour du château et de l’église (XIe s.) situés en hauteur sur un mamelon. Positionné à un carrefour stratégique de routes anciennes, Ansouis était le centre administratif et commercial d’une baronnie regroupant Cucuron, Sannes et la Motte d’Aigues. Moins influent (les crises du XVIIIe s.), moins habité (l’exode rural du XIXe s.), le village a conservé sa forme urbaine dense du XVIe s. qui en fait tout son charme et un rare et précieux témoignage.

  • Patrimoine et histoire

    Les anciennes entrées

    Il ne subsiste que l’emplacement du Grand Portail sur la voirie actuelle. La croix en fer forgée réinstallée par la paroisse en 1951 symbolise cette ancienne entrée du village. La rampe d'accès en escalier, utilisée aujourd'hui, est moderne. Vraisemblablement construite à l'ouest de l’ancienne, elle prend appui sur le côté nord de la tour. Le Petit Portail, dans la rue du même nom, est la seule porte encore en état de nos jours.

  • Patrimoine et histoire

    Maison des Consuls

    Cette demeure a été le siège du Conseil de la cité au XVe s. et XVIe s. La partie basse possède des ouvertures en cintre surmontées de moulures dont l'une peut faire penser à une devanture d'échoppe. En effet, ce rez-de-chaussée abritait des silos à grain, un four, des étals à viandes et à poissons qui devaient permettre, en cas de siège du village, d'approvisionner les habitants venus se réfugier dans l'enceinte du château.

  • Patrimoine et histoire

    Le château d'Ansouis

    Le château, construit au Moyen-Age au sommet d’un piton rocheux, fut un poste d’observation privilégié. Flanqué de quatre tours et d’un donjon central, il comporte un important système de fortification. Au XVIIe s., la paix régnant de nouveau en Provence, le château se transforme en demeure de plaisance. Occupé pendant presque 1 000 ans par la famille de Sabran, les nouveaux propriétaires depuis 2008 poursuivent la restauration et ouvrent le château aux visiteurs.

  • Patrimoine et histoire

    L'église Saint-Martin

    Difficile de dater cet édifice, il n’est probablement pas antérieur à la fin du XIIe s. Il se compose d’une nef de trois travées et d’un vaisseau transversal voûté en berceau brisé. On y remarque divers éléments sculptés. Cette église, bâtie vraisemblablement à l'époque où le village connaissait son maximum démographique, n'a pas été agrandie par la suite et n'a subi que quelques remaniements de détail.

  • Point de vue

    Vignes, combe et Durance

    Au niveau de la terrasse devant l’église et le château, depuis la muraille du “barri” (rempart), se dévoile un panorama privilégié sur le Luberon. Au-delà des vignes, à droite, la vue s'étend de Lourmarin et sa combe séparant le Petit Luberon du Grand Luberon (à l’ouest), jusqu’à Cucuron (à l’est). A gauche, du côté de Villelaure, s’ouvre également une percée vers la Durance.

  • Patrimoine et histoire

    Un château, mais aussi...

    L’édifice actuel, érigé principalement entre les XIIIe et XVe s., a été bâti sur une base du Xe s. ; le corps de logis rectangulaire, date du XVIIe s. L’ancienne cuisine voûtée renferme un ensemble de meubles provençaux du XVIIIe s., une cheminée Renaissance et un potager (paillasse-réchaud destinée à la préparation des potages). Autour sont créés des terrasses-jardins à la française, dominant le village. Le château, son parc, les remparts et la tour carrée sont classés Monuments historiques.

  • Patrimoine et histoire

    Le beffroi d'Ansouis

    Le conseil de la communauté d'Ansouis tenait ses séances dans la maison de la confrérie du Saint Esprit dès 1540. Après la dissolution de la confrérie, la maison devint propriété communale et se transforma en hôtel de ville et en four. On construisit au-dessus le beffroi, couronné d'un campanile en fer forgé, qui abrite l'horloge et fut probablement réalisé entre la fin XVIe s. et début XVIIe s. Cet hôtel de ville a été remplacé par l'ancienne mairie à une date inconnue, entre 1793 et 1836.

  • Patrimoine et histoire

    Le Petit Portail

    Seule porte encore en état sur les trois perçant la seconde enceinte, il s’ouvre au centre de la courtine sud. Fortement remanié, il présente en façade un arc en segment modifié et trois consoles à ressauts (superposition de pièces galbées en forme de “S” servant de support). Ils pourraient être d'anciens mâchicoulis, dont le plancher ajouré permettait de lancer des projectiles pour protéger cette zone vulnérable. L’importance de cette entrée a donné le nom à la rue en contre bas.

  • Savoir-faire

    Le santonnier d'Ansouis

    Au fil des siècles, les scènes de la Nativité ont été jouées par des comédiens sur les parvis des églises, puis les crèches vivantes ont fait leur apparition au Moyen-Age. Ces figurants ont été remplacés par des personnages en bois, en cire, en carton pâte, en faïence et même en verre au XVIe s. Les santons de Provence, petites figurines en argile très colorées, sont nés à Marseille au XVIIIe s. Ils font traditionnellement 7cm de hauteur et représentent des personnages aux costumes locaux.

  • Patrimoine et histoire

    L'art de la calade

    Les ruelles d’Ansouis épousent les courbes de niveaux. Les calades, rues en pente pavées que l’on retrouve en Provence, permettent de passer de l’une à l’autre. Calader signifiant paver, ce revêtement de sol est constitué de pierres posées de chant (sur la partie la plus étroite), principalement des galets du Rhône ou de la Durance. Dans le village, l’association « Ansouis Patrimoine » ayant pour but de mettre en valeur le patrimoine local, a déjà restauré 15 passages caladés depuis 2011.

  • Patrimoine et histoire

    La place Saint-Elzéar

    Du nom d'Elzéar de Sabran qui naquit dans le Luberon en 1285 et fut marié à Delphine (Dauphine) de Signe qui se destinait à entrer dans les ordres. Ils vécurent leur vie d'époux dans l'ascétisme et la virginité. Elzéar mourut le 27 septembre 1325 et fut canonisé le 15 avril 1369. Delphine fit vœu de pauvreté et finit son existence à Apt dans le plus grand dénuement. L'église la proclama bienheureuse et à la volonté populaire, Sainte. Ansouis fête toujours en septembre les Saints.


Description

De la place de la Vieille Fontaine, traverser la route et remonter la rue de France. A la 1ère intersection prendre la Grande Rue à gauche et la remonter.

1- Sur la place du Château, virer à gauche et rejoindre le parvis de l’église. Revenir ensuite sur ses pas jusqu’à la place du Château (point 1). Virer à gauche dans la rue du Cartel. Tourner une première fois à droite sur la rue des Remparts, puis laisser l’escalier descendre sur la gauche pour virer à droite sur la rue du Grand Four. Continuer en passant sous l’arche pour rejoindre la place du Château. Descendre à gauche et atteindre la rue du Petit Portail.

2- Continuer à gauche sur 30 m et s’engouffrer à droite dans la rue du Buis. Poursuivre à droite puis virer à gauche après la traverse Esquicho-couido pour atteindre la rue Basse.

3- Tourner à gauche. A la fontaine, continuer à gauche. Passer devant la traverse du Colombier, longer la place des Hôtes et rejoindre la place Saint-Elzéar.

4- Descendre le boulevard des Platanes. Au rond-point se diriger vers la gauche, passer sous le porche et rejoindre à droite la place de la Vieille Fontaine.

  • Départ : Place de la Vieille Fontaine, située au pied nord du village d'Ansouis
  • Arrivée : Ansouis
  • Communes traversées : Ansouis

Profil altimétrique


Recommandations

Rester prudent en traversant la route au départ et en longeant la chaussée au retour.


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Luberon

60, place Jean Jaurès, 84400 Apt

https://www.parcduluberon.fr/accueil@parcduluberon.fr+33 (0)4 90 04 42 00

Au cœur du centre ancien d’Apt, la Maison du Parc du Luberon vous accueille dans un hôtel particulier du XVIIIème siècle.
Informations touristiques et vente de livres, cartes, topoguides.
Musée de géologie, visite gratuite.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

En savoir plus

OTI Luberon Sud Tourisme

Le Château - BP 16, 84240 La Tour d'Aigues

https://www.luberon-sud-tourisme.fr/contact@luberon-sud-tourisme.fr+33 (0)4 90 07 50 29
Accessibilité :
Idéalement situé dans le Château de La Tour d’Aigues (le siège social), classé Monument Historique, sur la place du village, et à Cucuron, l’OT Luberon Sud Tourisme vous accueille, vous informe et vous conseille toute l’année lors de votre séjour en Luberon. Nous sommes également disponibles avant votre séjour pour vous aider à planifier le circuit de vos vacances : hébergements, incontournables, visites, activités, nous sommes là pour vous guider !

Horaires d’ouverture :

AVRIL / MAI / JUIN ET SEPTEMBRE
Du mardi au samedi : de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

EN JUILLET ET AOÛT
Lundi : 15h – 18h.
Du mardi au samedi : 9h30 à 13h et de 15h à 18h.
Dimanche : de 9h45 à 12h45 (du 09/07 au 20/08).

JOURS FÉRIÉS
18 mai (Ascension) : de 9h30 à 12h30.
14 juillet : de 9h30 à 13h et de 15h à 18h.
15 août : de 9h30 à 13h et de 15h à 18h.

Accès routiers et parkings

A 8 km au nord-est de Pertuis, par les D56 et D37.

Stationnement :

Parking devant l’office de tourisme sur la route de Cucuron (D56)

Accessibilité

Poussette
Numéro de secours :114

Source

OTI Luberon Sud Tourisme

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :