QUINSON - La source de Poiraque
>>
Accueil
>
À PIED
>
QUINSON - La source de Poiraque
Quinson

QUINSON - La source de Poiraque

Patrimoine et histoire
Produits du terroir
Savoir-faire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Cette randonnée permet de traverser le village de Quinson et d’aller à la découverte, sur le plateau, de la source de Poiraque.

En chemin, prenez le temps de découvrir les différents aménagements hydrauliques du secteur (fontaines, lavoir, source de Vaudoudurde…). Au nord de la commune l’eau y est rare, seule la source dite de Poiraque est digne de ce nom. Elle présente également l’avantage de jaillir à peu près au centre de cet habitat dispersé. Sur le plateau les oliviers, vignes et champs de lavande jalonnent le parcours, c'est un véritable "retour aux sources".


Les 12 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Découvrir la préhistoire

    Prenez quelques minutes pour découvrir l'un des plus grands musées de Préhistoire d'Europe, situé à Quinson. Le musée, la grotte, le village : votre curiosité vous emmène en voyage, et vous remontez le temps sans voir passer les heures. Des expositions temporaires renouvelées chaque année Le musée de Préhistoire des gorges du Verdon propose à ses visiteurs une expérience de découverte immersive, un voyage dans le temps pour découvrir la Préhistoire et l’évolution de l’Homme.

  • Patrimoine et histoire

    Le lavoir

    La particularité de ce lavoir réside dans la fontaine située à l’extrémité du bassin, dont la petite taille et la position, face à la rue, en font davantage un élément décoratif qu’utilitaire. Ici, comme dans le village, l’eau, fierté des habitants, est mise en scène et coule abondamment. Malgré cela, le lavoir reste un aménagement avant tout utilitaire : simplement couvert d’une charpente, il est placé à l’extrémité du village, près des champs où l’on pouvait étendre le linge pour qu’il sèche.

  • Eaux et rivières

    La fontaine aux bambins

    Sept des huit fontaines que compte Quinson date de 1877. A cette époque, les eaux du Verdon furent captées et canalisées au niveau de Quinson pour alimenter la région d’Aix-en-Provence. Le village fut dédommagé et obtint une adduction d’eau directe. Deux fontaines ont leurs vasques superposées qui répandent l’eau soulignent son abondance et indiquent une certaine aisance. Les sculptures, utilisent des éléments symboliques : bambins évoquant la pureté et la jeunesse, tortues symbole d’éternité…

  • Patrimoine et histoire

    Les fontaines de Quinson.

    Les deux fontaines monumentales, qui marquent les deux entrées principales, sont particulièrement imposantes pour un village de la taille de Quinson. Ce sont des fontaines en fonte, de type urbain. Leurs vasques superposées qui répandent l’eau soulignent son abondance et indiquent une certaine aisance. Les sculptures, particulièrement riches, utilisent des éléments symboliques : bambins évoquant la pureté et la jeunesse, tortues symbole d’éternité…

  • Produits du terroir

    La cave se rebiffe

    La « Coopérative Vinicole des Coteaux de Pierrevert » demeure la seule coopérative vinicole du département des Alpes de Haute Provence, après une fusion en 1992 avec les coopératives de Villeneuve et de Quinson et en 98 avec la Coopérative de Manosque. La boutique de la cave coopérative de Quinson informe et sensibilise les visiteurs par mise en valeur des cuvées « parc » des dégustations gratuites ainsi que des visites. « A consommer avec modération ».

  • Produits du terroir

    In vino veritas

    En 2005, les viticulteurs de Quinson ont fait le choix de tendre vers un label de qualité, bonne piste de développement économique local. C’est en 2013 que la récolte ainsi que la vinification est certifiée AB. Les viticulteurs souhaitent alors coupler cet engagement sur les pratiques par une reconnaissance territoriale forte. La marque Produit du Parc naturel régional du Verdon est attribuée en 2015 pour les vins AB des gammes Quintius et Azur (rouge et rosé)« A consommer avec modération ».

  • Patrimoine et histoire

    Les fontaines de Quinson.

    En 1877 les eaux du Verdon furent captées et canalisées au niveau de Quinson pour alimenter la région d’Aix-en-Provence. Le village fut dédommagé et obtint une adduction d’eau directe. On décida alors d’améliorer le confort des habitants par des fontaines régulièrement réparties et d’embellir ainsi la ville. Au centre, deux fontaines adossées adoptent le même modèle. Cinq autres fontaines, toutes différentes, dont deux monumentales, sont placées régulièrement tout autour de l’enceinte médiévale.

  • Eaux et rivières

    La source de Vaudoudurde

    Tout près du hameau du même nom, une source bien protégée derrière un mur avec un grand regard. La source possède avec un abreuvoir à deux bassins creusé dans la masse, un réservoir voûté et un arbre tout courbaturé, voilà le décor champêtre. Sur le cadastre napoléonien, on voit bien que la source est captée à partir d’un petit affluent du côté de la Bourre.

  • Savoir-faire

    Beau et bio

    Les viticulteurs qui travaillent sur la valorisation du sol sans pesticides, ni insecticides et de la plante dans leur environnement naturel, entretiennent les éléments paysagers dans la conduite du vignoble : conservation des haies, alignement, puits, cabanons ou arbres isolés « Maintenir une agriculture locale responsable, c'est maintenir nos paysages et protéger la biodiversité. Avec au fil des années une évolution de la vie végétale et une augmentation des insectes sur nos parcelles Bio»

  • Savoir-faire

    Vous prendrez bien un rafraichissement

    Vous avez la possibilité de vous rendre à la source de Poiraque faire une halte fraicheur et découvrir la fontaine à noria. Ce type de fontaines, dotées d’un système de chaîne et de piston, se nommait la pouso-raco en provençal, c'est-à-dire “la puise-crache”, littéralement d’où son nom, légèrement altéré, de Poiraque.

  • Patrimoine et histoire

    Le lavoir de Poiraque

    On a aménagé à la source ce lavoir couvert à deux bassins, enfin un bassin reçoit les eaux de surverse des lavoirs, elles seront utilisées pour l’arrosage des jardins. Les points d’eau, essentiels pour la vie du plateau, constituaient également un lieu privilégié de l’asociabilité villageoise. On se rencontrait, on échangeait les nouvelles comme les mille et un services qui tramaient le quotidien, et quel bon prétexte que d’aller puiser l’eau pour les jeunes gens qui voulaient se rencontrer !

  • Eaux et rivières

    La pouso-raco

    Ce type de fontaines à noria, dotées d’un système de chaîne et de piston, se nommait la pouso-raco en provençal, c'est-à-dire “la puise-crache”, littéralement d’où son nom, légèrement altéré, de Poiraque. Son aménagement a dû constituer un événement d’importance majeure pour toutes les fermes du secteur, car les points d’eau, essentiels pour la vie du plateau, constituaient également un lieu privilégié de la sociabilité villageoise.


Description

Départ : Parking du Musée de Préhistoire. Suivre le balisage blanc et rouge du GR®4.

Depuis le parking, suivre le cheminement piéton pour rejoindre le musée de Préhistoire. Rentrer dans le village de Quinson par la route d’Esparron de Verdon.

1 - Passer devant la mairie, le lavoir et, par la rue du Var, rejoindre la place de la Paix. Au pied des remparts, monter par la rue de droite (le Cours). Le suivre jusqu’à son extrémité.

2 - A la fontaine, quitter la route d’Esparron de Verdon et poursuivre à droite dans la « Grande Rue ». A 90 m, après la fontaine prendre à gauche, la rue « Puits de Ville ».

3 - Monter les petites marches passer à côté de la cave à votre gauche, traverser la route départementale et aller tout droit, suivre le chemin de Maudevencet (balisage blanc et rouge) sur 300 m environ.

4 - Prendre à gauche et poursuivre par le vallon de Maudevencet jusqu’à la route départementale.

5 - La traverser et prendre en face le sentier partant en direction de Poiraque. Grimper sous les chênes et gagner le chemin du vallon de Vaudoudurde. Suivre l’itinéraire au fond du vallon pendant 500 m puis continuer, à la première intersection, par un chemin et monter à gauche. Découvrir au bord du chemin la source, Vaudoudurde (à 20 m à gauche du sentier), juste en face d’une importante ruine. Plus haut sur le chemin passer sous les pins, longer quelques oliviers, avant de rejoindre le plateau.

6 - Gagner la route la traverser et prendre la piste en face.(Laisser le GR et suivre le PR balisage jaune) Longer les champs de lavandins sur la droite puis à 400 m, rejoindre à nouveau quelques plants de vignes à gauche et rapidement un petit secteur boisé. Rester en lisière de forêt. Après une centaine de mètres, le chemin descend aux champs continuer vers la forêt à gauche.

7 - Puis prendre à droite le chemin et rejoindre la source de Poiraque située juste en contrebas.

8 - Le retour s’effectue par le même itinéraire.

  • Départ : Parking de la préhistoire
  • Arrivée : Parking de la préhistoire
  • Communes traversées : Quinson

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Eviter les fortes chaleurs estivales, partir tôt. Prévoir : 2 L d’eau par personne, un chapeau et des chaussures de randonnée.

Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Verdon - Domaine de Valx

Domaine de Valx, 04360 Moustiers-Sainte-Marie

http://www.parcduverdon.fr/info@parcduverdon.fr+33 (0)4 92 74 68 00

OT Gréoux-les-Bains

7 place de l'hôtel de ville, 04800 Gréoux-les-Bains

http://www.greoux-les-bains.com/greoux-les-bains/fr/40/office-de-tourisme.htmlgreouxlesbains@tourisme-dlva.fr+33 (0)4 92 78 01 08

OT Quinson

Chapelle Saint-Esprit, 04500 Quinson

https://www.quinson.fr/office-de-tourisme.htmlquinson@tourisme-dlva.fr+33 (0)4 92 74 01 12

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Parking de la préhistoire

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
9