PLAN D’AUPS SAINTE-BAUME - La chapelle du Saint-Pilon
>>
Accueil
>
À PIED
>
PLAN D’AUPS SAINTE-BAUME - La chapelle du Saint-Pilon
Plan-d'Aups-Sainte-Baume

PLAN D’AUPS SAINTE-BAUME - La chapelle du Saint-Pilon

Faune
Flore
Patrimoine et histoire
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un incontournable de la Sainte-Baume! Une véritable accumulation de trésors naturels, culturels et paysagers.

Entrer dans la forêt de la Sainte-Baume c’est comme plonger dans une fable. La fraîcheur, l’ombre, la hauteur des arbres, la végétation dense et le chant des oiseaux vous transportent dans une ambiance de conte et vous accompagnent  tout le long du chemin. En remontant sur les crêtes, une vue panoramique à 360° balaye l'horizon, de la mer Méditerranée jusqu’aux Alpes.


Les 10 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Forêt d'exception®

    La forêt de la Sainte-Baume a obtenu en septembre 2018 le label Forêt d’Exception®, qui distingue les forêts domaniales reconnues pour la qualité de leur gestion et de leur patrimoine unique en termes de biodiversité, de paysages, d’histoire ou de bois de grande valeur. Cette forêt représente 2076 ha dont 130 ha forment une partie de la hêtraie relictuelle. Associé à la Grotte de Marie-Madeleine, le site est un haut lieu de fréquentation du Parc qui accueille près de 500 000 visiteurs par an.

  • Patrimoine et histoire

    L'obélisque des Compagnons

    Selon la légende, la Sainte-Baume abriterait la sépulture de maître Jacques, qui serait avec le père Soubise et le roi Salomon l’un des fondateurs du Compagnonnage. Ce mouvement ouvrier, basé sur la transmission du savoir et la solidarité entre ses membres, conduit l’apprenti à progresser sans cesse. C’est au Moyen-Âge que le Compagnonnage va s’organiser et mettre en place le « Tour de France », période de formation en itinérance qui se termine par un passage alors obligatoire à la Sainte-Baume.

  • Flore

    La forêt "relique"

    La hêtraie de la Sainte-Baume, située au pied de la falaise, héberge une végétation disparue en beaucoup d’endroits de Provence. Son histoire liée au sacré et son caractère exceptionnel lui ont valu la dénomination de « forêt-relique ». Elle est créditée d’une grande valeur patrimoniale pour la quantité d’arbres remarquables (chênes blanc, tilleul, érable à feuille d’obier, if, houx) et des hêtres âgés de 200 à 300 ans qui la composent, ainsi que par la grande biodiversité de son sous-bois.

  • Faune

    Le pic noir

    C’est le plus grand pic d’Europe. Ses capacités de foreur de bois en font de lui un maillon essentiel de l’écosystème forestier. Les loges qu’il creuse dans les troncs pour nicher permettent ensuite à de nombreux invertébrés, oiseaux et mammifères de trouver un abri confortable. Insectivore, il adore les fourmis, larves et insectes xylophages. Avec un peu de chance, on pourra détecter sa présence près du sentier grâce à son tambourinage ou aux traces laissées sur les troncs.

  • Faune

    Vous avez dit xylophage?

    Les insectes dits xylophages sont ceux qui se nourrissent de bois. Parmi eux, on trouve une espèce menacée présente dans la forêt de la Sainte-Baume : la rosalie des Alpes. Vivant à l’état de larve dans le bois mort de hêtre, elle se transforme bien des années plus tard, en magnifique coléoptère. Dans les forêts exploitées et nettoyées, le bois mort se fait rare. La gestion douce de la forêt de la Sainte-Baume procure un refuge précieux pour cette espèce remarquable, comme pour bien d’autres.

  • Patrimoine et histoire

    La grotte de Sainte Marie-Madeleine

    Le massif de la Sainte-Baume a depuis longtemps été doté d’un caractère sacré. Selon la légende, au 1er siècle, Marie-Madeleine y aurait vécu les trente dernières années de sa vie en ascète, dans une grotte qui donna son nom au site (baumo signifie grotte en provençal). Au Ve siècle, Jean Cassien, qui contribua au développement du christianisme en Provence, y installe un prieuré. Un pèlerinage va alors peu à peu s’instituer, les pèlerins venant vénérer les lieux où Marie-Madeleine aurait vécu.

  • Patrimoine et histoire

    La chapelle des Parisiens

    Sur le chemin vers le col du Saint-Pilon vous trouverez la chapelle des Parisiens, aussi appelée chapelle « des Morts ». Édifiée en 1636 par Esprit Blanc, contrôleur général des impôts, elle tient son nom de la résidence dite « des Parisiens » que l’administrateur habitait à Aix-en-Provence. Cette chapelle a été restaurée en 2007 par les Compagnons du Devoir.

  • Patrimoine et histoire

    La chapelle du Saint-Pilon

    La chapelle du Saint-Pilon aurait été construite au XIVe siècle à l’emplacement d’un pilier (du provençal pieloun), colonne de pierre où, selon la tradition provençale, Marie-Madeleine était déposée sept fois par jour par les anges depuis la grotte. Ravagée à la Révolution, une importante restauration a été menée par une équipe de Compagnons du Devoir entre 2015 et 2017. Une vue à 360° s’offre au visiteur depuis la chapelle, de la mer Méditerranée à l’arrière-pays provençal.

  • Patrimoine et histoire

    Les oratoires du chemin des Roys

    Lieux de prière et de recueillement, les oratoires représentent des scènes de la vie de Marie-Madeleine. Edifiés en 1516 à l’initiative de Monseigneur Ferrier, archevêque d’Arles, ils sont aujourd’hui classés Monuments Historiques. Sur les 7 oratoires initiaux, 6 ont été réhabilités récemment et seul manque le 7ème, au Col du Saint-Pilon. Durant cette randonnée, se trouve dans l’ordre de passage les 5ème (2 passages), 6ème,4ème et 3ème oratoires.

  • Patrimoine et histoire

    Le chemin des Roys

    Ce chemin médiéval est lié au développement du culte de Sainte Marie-Madeleine. Il relie Saint-Maximin, où elle aurait rendu son dernier souffle, à la chapelle du Saint-Pilon. Le chemin des Roys a été ouvert en 1295, lorsque les pères Dominicains s’installèrent en Sainte-Baume. Il doit son nom aux personnalités illustres qui l’empruntèrent. Ce chemin, jalonné par sept oratoires, fut jusqu’en 1897, année de construction de la route départementale, le seul moyen de rallier Nans à la Sainte-Baume.


Description

Dos à l’Espace Tourisme & Découverte de la Sainte-Baume, traverser la route pour rejoindre à gauche l'angle du "Parking de l'Hostellerie Est" (panneau d'informations).

1- Face à la montagne Sainte-Baume, emprunter le GR®9 (balisage rouge et blanc), plein sud, par la piste rejoignant la forêt. Après le pont de bois, prendre l'allée Royale à droite.

2- Au carrefour de l'obélisque des Compagnons du Devoir, commencer, à gauche, l'ascension du chemin du Canapé. À l'intersection avec le chemin de Giniez (poteau), tourner à gauche en direction de la grotte de Sainte Marie-Madeleine, puis dépasser un premier oratoire.

3- Au carrefour de "l'Oratoire" (poteau), continuer l'ascension à droite pour atteindre les escaliers, puis la grotte de Sainte Marie-Madeleine. Attention, la grotte est fermée du 6 nov. au 22 déc. pour cause de travaux. Redescendre par le même itinéraire jusqu'au carrefour de l'Oratoire. Là, s'élever à droite (GR®9), dépasser la chapelle des Parisiens puis l’oratoire et grimper ensuite jusqu'au col du Saint-Pilon (952 m).

4- Prendre à droite le GR®98 et rester sur le sentier au milieu des lapiaz jusqu'à la chapelle du Saint-Pilon. Rejoindre ensuite le carrefour de l'Oratoire (point 3) par le même itinéraire.

3- Tourner à droite et continuer la descente par le chemin des Roys en suivant le balisage jaune. Passer la source de Nans, et rester sur le chemin principal.

5- À la placette des Trois Chênes, dos au panneau, prendre tout à gauche l'allée Royale jusqu'au pont de bois emprunté à l’aller et retourner au point de départ.

Itinéraire inscrit au Plan Départemental de la Randonnée du Var.

VARIANTE : Après la visite du sanctuaire de la grotte de Sainte Marie-Madeleine, redescendre jusqu'au carrefour de l'Oratoire (point 3), et poursuivre la descente par le Chemin des Roys pour atteindre la placette des Trois Chênes (point 5) et revenir directement au point de départ.

  • Départ : Espace Tourisme & Découverte de la Sainte-Baume, Plan d'Aups Sainte-Baume
  • Arrivée : Espace Tourisme & Découverte de la Sainte-Baume, Plan d'Aups Sainte-Baume
  • Communes traversées : Plan-d'Aups-Sainte-Baume et Riboux

Profil altimétrique


Recommandations

Ce circuit est un itinéraire montagnard soumis aux aléas météorologiques. Le passage en crête est à éviter en cas de pluie, vent et/ou brouillard.

Attention ! Pour cause de travaux, l'accès à la grotte de Marie-Madeleine sera fermée du 6 novembre 2023 au 22 décembre 2023.

En dehors de cette période la grotte est ouverte :
- En hiver (jusqu'au changement d'heure), de 8h30 à 17h
- En été (jusqu'au changement d'heure), de 7h30 à 18h30

En été, le site est fortement soumis au risque d'incendie. De ce fait, l'accès est réglementé du 21 juin au 20 septembre. Vérifiez les conditions d'accès aux massifs forestiers qui sont actualisées tous les jours sur le site de la préfecture du Var.

Lieux de renseignement

Espace Tourisme & Découverte de la Sainte-Baume

Hostellerie de la Sainte-Baume, 83640 Plan d'Aups Sainte-Baume

http://www.provenceverteverdon.frplandaups@provenceverteverdon.fr+33 (0)4 42 72 32 72

Parc naturel régional de la Sainte-Baume

https://www.pnr-saintebaume.fraccueil@pnr-saintebaume.fr
Le Parc vous accueille dans les locaux de l'office du tourisme de Plan d'Aups.
En savoir plus

Transport

Trouvez le bus qui vous convient sur le site :
https://services-zou.maregionsud.fr/fr/

Accès routiers et parkings

A 5 km à l'Est de Plan d'Aups par la D80, à 8,5 km au Sud de Nans-les-Pins par la D80 et à 15 km à l'Ouest de Mazaugues par la D95 et la D80.

Stationnement :

Parking de l'Hostellerie Est

Source

Pays d'art et d'histoire Provence Verte Verdonhttp://www.patrimoineprovenceverte.fr

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :