POURRIÈRES - Sentier de l'Aubanède
>>
Accueil
>
À PIED
>
POURRIÈRES - Sentier de l'Aubanède
Pourrières

POURRIÈRES - Sentier de l'Aubanède

Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Aux pieds du Mont Aurélien, empruntez le chemin des contrebandiers jusqu’aux ruines du Château de Roquefeuille !

Ce parcours vous mène, entre forêt et garrigue, jusqu’aux ruines de l’ancien château médiéval de Roquefeuille, en passant par le Vallon de l’Aubanède et les pieds du Mont Aurélien. Depuis le sentier des contrebandiers, s’offre une vue magnifique sur la vallée de l’Arc et l’imposante montagne de la Sainte-Victoire, prolongée à l’ouest par la Barre du Cengle. Un cadre naturel exceptionnel entre la Sainte-Baume et le pays Aixois à ne pas rater.


Les 7 patrimoines à découvrir

  • Produits du terroir

    AOP Côtes de Provence Sainte-Victoire

    Courant sur plus de 20 000 hectares, l’AOP Côtes de Provence est la plus grande zone de production de rosé au monde. Elle recouvre une véritable mosaïque de terroirs, ayant chacun leurs spécifiés géologiques et climatiques. Parmi ceux-ci figure l’appellation Côtes de Provence Sainte-Victoire. Le massif de la Sainte-Baume et les Monts Auréliens forment une barrière aux influences maritimes et permettent à ce terroir de bénéficier d’un ensoleillement particulier et d’un climat plus continental.

  • Eaux et rivières

    Le Canal de Provence

    Ouvrage réalisé dans les années 1960 pour que les zones rurales de Provence ne connaissent plus les pénuries d’eau, le Canal de Provence permet de transporter les eaux des réserves du Verdon jusque dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes de Haute-Provence et du Vaucluse. L’eau ainsi transportée est utilisée pour alimenter les villes, les entreprises, les particuliers, les agriculteurs et aussi de nombreuses bornes incendie.

  • Flore

    Ces étranges protubérances...

    Ces étranges protubérances en forme de bille, que l’on trouve sur le chêne, sont des galles. Elles se forment en réaction à la piqûre d’un insecte - comme lorsque l’on réagit à une piqûre par la formation d’un bouton - qui vient déposer ses œufs sur l’arbre. La galle qui se forme en conséquence va apporter une protection à la larve mais aussi de la nourriture. A chaque arbre son espèce d’insecte et à chaque espèce sa galle ! Ce qui nous permet de reconnaître l’espèce sans voir l’animal.

  • Savoir-faire

    Une technique de taille !

    Dès que l’on coupe le tronc d’un feuillu, il va produire des rejets à partir de la souche, ce qui donne un arbre à troncs multiples ! On appelle ça un « taillis », une technique de gestion forestière qui permet la production de petit bois dans un délai court, très pratique pour le chauffage et la fabrication de charbon. Aujourd’hui ces arbres témoignent de la gestion forestière et l’activité charbonnière d’antan.

  • Point de vue

    Le Mont Aurélien

    Véritable rempart de la Sainte-Baume, le Mont Aurélien constitue un vaste ensemble forestier dominant au nord la vallée de l’Arc et au sud la plaine de Nans-les-Pins et de Rougiers. Ce massif culminant à 872 mètres est à cheval sur les communes de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Pourrières et Pourcieux. La barre rocheuse, caractéristique de ce massif, que l’on peut voir depuis le sentier, est appelée localement « le Baou », qui veut dire colline au sommet plat en provençal.

  • Géologie

    Bassin de l'Arc

    Vous pouvez observer d’ici, le bassin de l’Arc - « lou Lar » en provençal – un fleuve côtier qui prend sa source sur la commune de Pourrières et se jette dans l’étang de Berre. Grâce à la composition de ses sols, les plaines du bassin de l’Arc continuent d’être exploitées pour les mises en culture. Composée de grès et de roches calcaires et argileuses qui ont été recouvertes par les alluvions de l’Arc, cette terre est réputée pour le bon développement des plantes.

  • Point de vue

    Les paysages de Cézanne

    Dos au Mont Aurélien, la vue s’étend sur la plaine agricole du bassin de l’Arc, où les cultures de céréales et de vignes se succèdent jusqu’aux pieds de la montagne Sainte-Victoire. Cet imposant massif calcaire, que l’on dirait « posé » sur la plaine, s’est formé suite aux mouvements tectoniques dont est issue également la Sainte-Baume. Grand Site de France depuis 2004, la Sainte-Victoire a été rendue célèbre par le peintre Cézanne qui l’a immortalisée sur plus de 80 toiles.


Description

Du parking, suivre le panneau bleu et partir dos à la route sur la piste jouxtant le champ de vignes. Après 100 m, passer sous le pont du chemin de fer et s’engager directement sur la piste à droite, en laissant le petit pont à gauche. Longer le champ de vignes sur 600 m, puis traverser le canal et quitter la piste pour entamer la montée à droite sur un sentier surcreusé en son centre (balisage bleu). Retrouver la piste 200 m plus loin et continuer à s’élever face au Mont Aurélien sur 450 m.

1- A l’intersection avec la piste S100 « La Verrerie » venant de la gauche, partir à droite en suivant le panneau bleu sur la piste descendant, ignorer le sentier s’élevant à gauche. Continuer la descente régulière sur cette piste pendant 1150 m.

2- Quitter la piste à la bifurcation marquée d’un panneau bleu et emprunter à gauche le sentier s’élevant face au Mont Olympe. Cheminer sur une sente légèrement accidentée en suivant le balisage bleu le long d’un petit ru. Poursuivre la montée de plus en plus marquée/raide jusqu’à l’intersection avec la piste.

3- Suivre la piste en balcon à gauche (panneau bleu) qui descend légèrement sur 1150 m. A l’intersection, s’engouffrer sur le raidillon à gauche s’élevant jusqu’aux vestiges. Redescendre à l’intersection et entamer la descente sur le sentier en pente raide marqué par un panneau. Après 750 m, prendre la large piste qui descend en pente douce jusqu’à la clairière traversée à l’aller.

1- Retourner au parking par le chemin emprunté à l’aller.

  • Départ : Vallon de Pardigon, Pourrières
  • Arrivée : Vallon de Pardigon, Pourrières
  • Communes traversées : Pourrières et Trets

Profil altimétrique


Recommandations

Descente assez escarpée et en éboulis sur le sentier du retour, à proximité des ruines du château.

En été, le site est fortement soumis au risque d’incendie. De ce fait, l’accès est réglementé du 19 juin au 20 septembre. Vérifiez les conditions d’accès aux massifs forestiers qui sont actualisées tous les jours sur le site de la préfecture du Var.

Lieux de renseignement

OT de Saint-Maximin - Provence Verte & Verdon Tourisme

Couvent Royal, 83470 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

http://www.provenceverteverdon.frsaintmaximin@provenceverteverdon.fr+33 (0)4 94 59 25 89

Accès routiers et parkings

A 7 km de Pourrières par la D423 puis la D6. A 5 km de Trets par la D6. A 5 km de Pourcieux par la D423 puis la D6. A 18 km de Saint-Maximin la Sainte-Baume par la DN7 puis la D6.

Stationnement :

Petit parking le long de la D6B. Merci de se garer de manière à ne pas gêner le passages pour les travaux agricoles.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :