MOUSTIERS-SAINTE-MARIE - Le sommet du Montdenier
>>
Accueil
>
À PIED
>
MOUSTIERS-SAINTE-MARIE - Le sommet du Montdenier
Moustiers-Sainte-Marie

MOUSTIERS-SAINTE-MARIE - Le sommet du Montdenier

Patrimoine et histoire
Point de vue
Savoir-faire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Belle randonnée offrant un superbe point de vue sur les sommets environnants. Les passages en approches du Montdenier par la forêt sont superbes.

Depuis le sommet du Montdenier à 1750m on découvre le plateau de Valensole et les montagnes de Provence (montagne de Lure, Luberon (petit et grand) et au loin, par temps clair, la Sainte-Victoire). A l’opposé, en direction de Digne, se dessinent les silhouettes des premiers contreforts des Alpes.


Les 10 patrimoines à découvrir

  • Point de vue

    Au loin le Montdenier

    Une ascencion vers le Montdenier et ses fôrets Domaniales, au milieu des plantations de pins noirs d'Autriche.
  • Patrimoine et histoire

    Les Sarrasins au Montdenier

    La Mouresse a été réhabilitée et sert d'abris elle se situe dans un vallon qu'on nomme Vallon de Mauresse ou Mouresse et cette appellation, loin d'être moderne, se rencontre dans des documents fort anciens et notamment dans le procès-verbal de délimitation des dîmeries de saint Apollinaire de l'an 1276 on se croira quelque peu plus fondé à dire que ces restes de fortifications et ces dénominations, conservées jusqu'à nos jours, sont un témoignage sérieux de l'occupation sarrasine dans nos pays.

  • Flore

    La montagne déboisée

    La montée au sommet de l’Agra et du Montdenier se fait sous couvert forestier. Cette forêt cependant mérite un petit retour en arrière. Sur les photographies du siècle dernier, le village de Saint-Jurs apparaît adossé à une montagne sèche et pelée. L’exploitation intensive de la forêt depuis des siècles (surpâturage, ébranchage, coupe) accentuée au XIXe siècle par le développement des fours (à chaux, à plâtre) et des besoins en charbon de bois, a fini par avoir raison du massif forestier du Montdenier.

  • Flore

    Ici on Autriche à fond

    L’Etat décide d’intervenir et après plusieurs projets met en place une politique de reboisement dite Restauration des Terrains de Montagne ou RTM qui prendra effet dans les années 1860. Les premiers reboisements sur Saint-Jurs commencent en 1869 et se poursuivront jusqu’en 1938 par phases successives. On replante essentiellement en pin Noir d’Autriche, espèce résistante et à croissance rapide. C’est un travail long, nécessitant une main-d’œuvre abondante on emploie alors les habitants sur place.

  • Savoir-faire

    La gestion de l'Office National des Fôrets

    « Issu des lois de 1860 et 1882 sur la restauration et la conservation des terrains en montagne, le service RTM a pour objectif initial la lutte contre l’érosion et la régularisation du régime des eaux, par la correction torrentielle et le reboisement des bassins versants. Depuis ses missions se sont élargies, partenaire historique des acteurs publics dans les domaines de prévention et de protection contre les risques naturels en montagne, c’est aujourd’hui un service spécialisé de l’ONF.

  • Géologie

    Il était une fois…

    Sur 360° le panorama qui retrace l’histoire géologique de la Provence. A l’ouest, les chaînons parallèles de la Montagne de Lure, du Luberon, de la Sainte-Baume. Orientés est-ouest, ces reliefs témoignent du plissement pyrénéen créé par une remontée de l’Afrique à l’ère secondaire. A l’est, les Alpes, orientées nord-sud en Provence, résultat de la remontée de l’Italie venue s’encastrer dans l’Europe au cours de l’ère tertiaire. Le plateau de Valensole est le dernier épisode de cette histoire.

  • Géologie

    Pour les gypse-philes

    Le sous-sol de Saint-Jurs, sur les flancs du Montdenier, recèle de nombreuses couches de gypse, roche d’origine sédimentaire à partir de laquelle on fabrique le plâtre ; d’où le nom de “pierre à plâtre” qu’on lui donne parfois.Très répandu dans la région, le gypse a été tout particulièrement exploité à Saint-Jurs à partir du milieu du XIXe siècle époque à laquelle on compte cinq “fabriques”. Le dernier moulin à plâtre du village a fermé ses portes en 1925.

  • Savoir-faire

    Quand le gypse-ries

    Ce plâtre est abondamment utilisé dans la maison traditionnelle provençale. Il sert de liant, d’enduit et recouvre les poutres et les manteaux de cheminée, parfois les bancs intégrés au mur. Dans les demeures les plus riches il est aussi utilisé en décoration, sculpté ou moulé, c’est ce que l’on appelle les gypseries. À Saint-Jurs, la commune a restauré l’une de ces fabriques. C’est le point de départ d’un circuit de découverte dans le village… et au-delà.

  • Patrimoine et histoire

    Le refuge

    La bergerie de Marignol propriété de l’ONF a été réhabilitée et sert de refuge, un peu rustique mais pratique en cas d’orage sur le secteur.
  • Eaux et rivières

    Le petit lac de Marignol

    Petite retenue d’eau qui sont de véritable havre de paix et un lieu où la faune sauvage vient s'abreuver surtout pendant les étés caniculaires. Si vous êtes discret il n'est pas rare de voir des animaux qui étanchent leur soif.


Description

Traverser la route et prendre à gauche la piste forestière de Mouresse. A 200 m, au carrefour de Guiousse prendre direction Mouresse/Saint Jurs laisser l’itinéraire de Marignol à droite, et continuer sur la piste. Elle traverse, sur presque 4 km, l’importante forêt domaniale du Montdenier. Après être passée au-dessus des ruines de Mouresse, la piste gagne un bassin au vallon de Balène et le carrefour de Saint-Jurs 500 m plus loin. Laisser à gauche la légère descente sur le village et rejoindre un peu plus haut le chemin montant au col de Saint-Jurs.

1 - Quitter la piste et suivre le chemin à droite. Après une légère montée sous les bois, gagner un collet. Laisser à droite l’accès au sommet de l’Agra (1523 m) et continuer en face. Le sentier descend puis remonte en direction du col de Saint-Jurs.

2 - Au col, laisser à droite la piste du Montdenier, et continuer tout droit sur la piste forestière pendant 150 m. Prendre à droite le sentier pédestre montant en direction de l’Agra et du Montdenier. Rejoindre la piste un peu plus haut. La suivre encore à la montée pendant 500 m environ. Un poteau indique, dans le virage, le départ du sentier montant au sommet du Montdenier. Cette ascension (300 m de dénivelé, une heure de marche environ) se fait sous les pins, puis rapidement le long de la crête rocheuse de Bougès, à travers les pâturages du Montdenier. Redescendre par le même itinéraire à la piste forestière.

3 - Continuer à monter par la piste jusqu’au col de la Cabane. La piste se poursuit en légère descente sur les coteaux du Montdenier. Laisser une première piste à droite et gagner à environ 1,5 km une nouvelle intersection. Descendre par la droite en direction de la ferme de Marignol. Après un kilomètre, les parcours de Marignol et du Montdenier se séparent (possibilité de rejoindre la ferme situé à 300 m ; source, abris). 

4 - Suivre la piste à droite. Passer au-dessus de la retenue du ravin de Marignol et continuer sur le chemin, qui s’engage sous les pins, en direction de la vallée. A la sortie du bois, le chemin domine le plateau. Poursuivre par une longue descente à flanc de colline puis rejoindre la piste du départ en amont de la ferme de Naverre.

  • Départ : Parking de la piste de Venascle
  • Arrivée : Parking de la piste de Venascle
  • Communes traversées : Moustiers-Sainte-Marie, Saint-Jurs et Majastres

Profil altimétrique


Recommandations

Il est préférable de faire cette randonnée le matin si l’on veut profiter d’un peu d’ombre. Prévoyez des bâtons de randonnée si vous avez. Pendant la période des fortes chaleurs prévoyez 4L d’eau par personne sans oublier lunette chapeau et crème solaire. Variante possible : En partant depuis le col de Saint Jurs Saint-Jurs cela évite la longue piste forestière.


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Verdon - Domaine de Valx

Domaine de Valx, 04360 Moustiers-Sainte-Marie

http://www.parcduverdon.fr/info@parcduverdon.fr+33 (0)4 92 74 68 00

OT Moustiers Sainte-Marie

Maison de Lucie - Place de l’Eglise, 04360 Moustiers Sainte-Marie

http://www.moustiers.eu/info@moustiers.fr+33 (0)4 92 74 67 84

Accès routiers et parkings

Depuis Moustiers-Sainte-Marie prendre la route D952 en direction de Riez sur 4.5 km après la sortie de Moustiers. Au plateau, prendre à droite la route de Naverre et de Vénascle (aire décollage parapentes) pendant 6 km jusqu’au Collet de Naverre (1055m) parking à droite sur terrain plat en gravillon avant la descente sur la ferme de Naverre.

Stationnement :

Parking au bord de la piste

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :