BUIS-LES-BARONNIES - Val de l'Aygue Marse à vélo
>>
Accueil
>
VÉLO
>
BUIS-LES-BARONNIES - Val de l'Aygue Marse à vélo
Buis-les-Baronnies

BUIS-LES-BARONNIES - Val de l'Aygue Marse à vélo

Patrimoine et histoire
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Des vieilles pierres aux vergers de l'Ouvèze, une boucle à vélo pour s'échapper sur les hauteurs de Buis-les-Baronnies.
Un itinéraire cycliste pour aller à la rencontre des monuments historiques, des arcades de Buis-les-Baronnies au château de Mollans-sur-ouvèze, dans une ambiance particulièrement provençale. La montée au village de Propiac, aux côtés du ruisseau de l'Aygue Marse, réserve aux amoureux de la petite reine le privilège de se sentir, le temps d'une vallée, comme seul au monde au milieu des vignes, des abricotiers et des oliviers.

Les 9 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Buis-les-Baronnies, capitale du tilleul

    Buis-les-Baronnies est considérée comme la capitale française du tilleul. Au XIXe et XXe s., la production a fortement participée au développement économique rural de la région. Des foires étaient même organisées dans la ville. La 196ème et dernière s'est déroulée en 2003. Aujourd’hui, le tilleul est célébré au travers d’une fête qui a lieu dans la ville, certaines années, au mois de juillet. Les producteurs locaux possèdent également, depuis 2006, le label « Tilleul Officinal des Baronnies ».
  • Patrimoine et histoire

    Constructions et reconstructions

    La place des Arcades de Buis-les-Baronnies était, au XIVe s., dédiée aux échanges et au marché. C’est à cette même époque qu’est fondé le convent des dominicains. Ce dernier a été reconstruit au XVIe s., au cœur de la ville. En 1776, une digue imposante est également construite pour protéger des crues parfois dévastatrices de l’Ouvèze et un canal permet, depuis le XIIIe s., de disposer de plusieurs moulins à blé et à huile puis, à partir du XVIIIe s., de filatures et de moulinages à soie.
  • Patrimoine et histoire

    Buis, historique ville de pouvoir

    Buis-les-Baronnies, ou « Le Buis », fut au Moyen-Âge la capitale des Barons de Mévouillon. Cette puissante famille parvint, avec les autres seigneurs qui lui étaient apparentés, à contrôler la région montagneuse située au nord du Mont Ventoux et au sud du Diois. Après le rattachement de cette région au Dauphiné vers 1315-1317, puis à la France en 1349, Le Buis reste le siège du pouvoir civil et judiciaire sur la partie orientale de cette région, et ceci jusqu’à la Révolution.
  • Patrimoine et histoire

    Chapelle Notre-Dame de la Consolation

    La chapelle, construite de 1895 à 1906 à l’initiative de l’abbé Jules Joseph Pascaly, impressionne les visiteurs. Elle occupe le sommet d’une dalle de calcaire barrémien, portée à la verticale le long d’une faille coulissante. Le sommet était occupé au Moyen Age par un château. En haut de l’escalier monumental de 75 marches, une statue en bronze réalisée par la duchesse d’Uzès domine la terrasse et le village. Dans la chapelle, on peut y découvrir un petit musée d’art sacré local.
  • Patrimoine et histoire

    La "porte des Baronnies"

    Le village de Mollans-sur-Ouvèze est considéré comme la « Porte des Baronnies ». Au Moyen-Âge, le bourg contrôlait la frontière entre le Comtat Venaissin (aujourd’hui intégré dans le Département de Vaucluse) et le Dauphiné de Viennois (qui couvrait les actuels départements des Hautes-Alpes, de la Drôme et de l’Isère). Cette ville fortifiée possédait deux châteaux, dont un fut entièrement restauré en 1970. L’église paroissiale, du XVIIIe s., est protégée au titre des monuments historiques.
  • Patrimoine et histoire

    Propiac… Les-bains !

    L’ancien village de Propiac était situé, du XIIe au XVe s., près d’anciens thermes. Grâce à la présence d’une montagne de gypse (exploitée pour la production de plâtre), certaines sources de la commune sont salées et soufrées. Elles sont connues depuis le Moyen-Âge au moins, et sont exploitées, depuis le XIXe siècle, contre l’obésité et les troubles du métabolisme, notamment. Si les thermes sont aujourd’hui fermés, l’eau de la source est encore mise en bouteille et commercialisée.
  • Produits du terroir

    Les tilleuls des Baronnies

    Dans les Baronnies, les tilleuls sont taillés selon une forme particulière de boule à toit plat. Leur tronc est généralement assez haut, pour éviter que les chèvres, notamment, ne viennent brouter les fleurs. On utilise ces dernières de tilleuls en tisane, en cosmétique et en pharmacologie, pour leurs vertus apaisantes et sédatives. La floraison de l’arbre est très courte et a lieu au mois de juin. Le bois de tilleul, très tendre, est quant à lui, souvent utilisé pour réaliser des sculptures.
  • Flore

    Les inflorescences du tilleul

    L'inflorescence du tilleul désigne l'ensemble fleur et bractée. La bractée est ce qui ressemble à une languette allongée de couleur vert pâle à jaune pâle. Plusieurs fleurs sont associées à chaque bractée. Au début de l'été, pendant la cueillette, l'abondance de ces dernières sur les arbres leur donne une couleur dorée caractéristique. Après cueillette, les inflorescences sont séchées dans les greniers aérés puis regroupées dans des bourras, des grands morceaux de toile, avant d’être utilisées.
  • Faune

    Falaises, thermiques et rapaces

    Ces imposantes falaises sont des lieux de vie et de reproduction pour toute une avifaune, et notamment de rapaces : le Faucon crécerelle, le Circaète Jean-le-Blanc, le Vautour fauve, l’Aigle royal, etc. Elles sont prisées par ces oiseaux car leur orientation plein sud permet aux roches d’accumuler de la chaleur et de la restituer sous forme des grosses bulles d’air chaud : les thermiques. Ceux-ci sont alors utilisés par les grands rapaces qui s’élèvent dans les airs en formant de vastes cercles.

Description

À partir du parking de la Place du Quinconce, au centre de Buis-les-Baronnies, prendre la direction de Mollans-sur-Ouvèze, sur le Boulevard Aristide Briand (D546). Continuer à rouler sur la D546 pour sortir de la ville. La route se nomme alors D5. <
1- Pédaler sur la D5 durant 9km. À la sortie du village de Mollans-sur-Ouvèze, laisser la D5 sur la gauche pour continuer tout droit sur la D4, en direction de Faucon, sur 300m.
2- Prendre à droite, sur la D147a et rouler pendant un peu plus de 2km avant de tourner, à droite, sur la D347, direction Propiac.
3- Poursuivre la balade pendant 4,3km sur la D347 puis, à l’intersection, prendre à droite sur la D147 en direction de Buis-les-Baronnies. Continuer sur la D147 pendant environ 7km.
4- À l’intersection avec la D5, prendre à gauche pour rejoindre Buis-les-Baronnies.

  • Départ : Buis-les-Baronnies
  • Arrivée : Buis-les-Baronnies
  • Communes traversées : Buis-les-Baronnies, La Penne-sur-l'Ouvèze, Pierrelongue, Mollans-sur-Ouvèze, Mérindol-les-Oliviers et Propiac

Profil altimétrique


Recommandations

  • RISQUE INCENDIE. Le feu est l’ennemi de la forêt… et du randonneur ! Ne pas fumer en forêt et ne pas allumer de feu, d'autant que quelle que soit la saison, c'est interdit ! Et en période estivale, avant de partir en balade, se renseigner sur les conditions et réglementations d’accès aux massifs forestiers.

Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional des Baronnies provençales

575 Route de Nyons – La plaine du Pont, 26510 Sahune

http://www.baronnies-provencales.fr/smbp@baronnies-provencales.fr+33 (0)4 75 26 79 05

Les locaux du Parc naturel régional des Baronnies provençales sont ouverts au public.

Du 1er mai au 30 septembre :
Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi de 14h à 18h et Dimanche de 14h à 17h30

Pendant les petites vacances scolaires (toutes zones confondues) :
Mardi, Mercredi, Jeudi de 14h à 18h et Dimanche de 14h à 17h30

Du 1er octobre au 30 avril hors vacances scolaires :
Mardi, Mercredi, Jeudi de 14h à 18h

En savoir plus

OT Baronnies en Drôme Provençale - Buis-les-Baronnies

14 Boulevard Michel Eysseric, 26170 Buis-les-Baronnies

http://www.baronnies-tourisme.combuis@baronnies-tourisme.com+33 (0)4 75 28 04 59

Accès routiers et parkings

A 20 km de Vaison-la-Romaine, par la D938, la D46, la D4 puis la D5.
A 30 km de Nyons, par la D538, la D46, la D4 puis la D5.

Stationnement :

parking de la Place du Quinconce

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :