Les Bertins - Abriès en VTT
>>
Accueil
>
VTT
>
Les Bertins - Abriès en VTT
Abriès-Ristolas

Les Bertins - Abriès en VTT

Faune
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Sentier en balcon à la découverte des anciens hameaux d’estive du Queyras.

Une découverte des anciens hameaux d’estive des paysans d’Abriès. Vous cheminerez le long d’un sentier en balcon, surplombant le Guil et situé au cœur d’un site classé Natura 2000.


Les 6 patrimoines à découvrir

  • Point de vue

    Abriès

    Vue dégagée sur le village d’Abriès et le haut de la vallée du Guil.
  • Faune

    Grande sauterelle verte

    Comme toute les sauterelles, la grande sauterelle verte à des grandes et fines antennes. Elles peuvent atteindre jusqu’à 3 fois la taille du corps. Par opposition, les criquets ont des antennes courtes et articulées. La grande sauterelle aime les milieux ouverts, les près, les broussailles, les buissons... Mangeant à l’occasion des végétaux, elle se nourrit principalement d’autres insectes, de chenilles et de larves, ce qui la rend très utile pour les jardiniers !
  • Faune

    Chamois

    Au printemps, les chamois quittent la forêt qui les a nourrie et protégé durant l’hiver. Ils remontent progressivement à la recherche des premières touffes d’herbe. Les mâles retrouvent leur vie solitaire qu’ils mèneront jusqu’au rut (début novembre). Quant aux femelles, elles s’isolent courant juin pour mettre bas. Elles préfèrent les crêtes et les lieux escarpés et difficiles d’accès ou les prédateurs auront du mal à venir. Après une semaine la femelle et le cabri rejoindront la harde.
  • Faune

    Pyrrhocoris Apterus

    Communément appelé gendarme, soldat ou suisse, cette punaise inodorante mesure environ 1cm. Elle vit par petits groupes souvent au pied d’arbres et se nourrit essentiellement de graines. Elle peut aussi manger des œufs d’autres insectes et même des insectes morts. L’accouplement se produit au printemps, il est remarquable du fait qu’il dure de nombreuses heures. On observe facilement les individus se déplacer collés dos à dos lors de l’accouplement. La femelle pond entre 50 et 60 œufs dans un terrier qu’elle creuse dans une zone humide. Les larves éclosent en mai et deviennent adulte au début de l’hiver.
  • Flore

    Saule

    Usage médicinale, vannerie, manche d’outil… les saules ont de multiples utilisations. Un emploi commun aux environ 360 espèces de saules est l’ « eau de saule ». Excellente pour le bouturage, le marcottage ou pour renforcer des arbres faibles, l’eau de saule est aujourd’hui remplacée par l’auxine. 2 fabrications sont possibles : écraser des rameaux et les laisser macérer dans de l’eau (24h). Où laisser des boutures de saules 5 à 6 semaines dans de l’eau. Après ces 5 à 6 semaines, les boutures sont prêtes et l’eau est devenue un gel glissant idéal pour le bouturage.
  • Géologie

    Pétrification

    Par gravité, l’eau s’infiltre. Il arrive qu’elle passe dans des zones réchauffées par l’activité volcanique. L’eau se chauffe, dissolve les minéraux qu’elle transporte et se charge en dioxyde de carbone. Allégée par le dioxyde de carbone, elle remonte et récupère des minéraux. Une fois à l’aire libre, la réaction chimique (fort taux de CO2, air, mouvement de l’eau) permet au calcaire de se déposer sur tout ce qu’il touche. Placez stratégiquement un objet quelconque pendant plusieurs mois dans cette eau, il sera pétrifié.

Description

En haut du parking, suivre l’épingle à gauche et à la sortie prendre immédiatement la route qui monte à droite. Suivre cette route jusqu’à ce qu’elle devienne terreuse.
1 - De là, tourner à gauche et emprunter une piste en faux-plat montant. Laisser une bergerie sur la droite et continuer la piste qui devient descendante.
2 - Rejoindre une cabane, prendre à droite la piste qui se réduit rapidement et conduit au fond du vallon au hameau oublié des Bertins.
3 - Rejoindre le GR®58, tourner à gauche et prendre le single. Dans un premier temps, suivre le fond du vallon, puis rejoindre le flanc de montagne gauche pour continuer en balcon. Croiser le hameau de Malrif et après un passage technique (portage possible) retrouver un single en balcon. Rester à flanc de montagne jusqu’à rejoindre Abriès et le parking.

  • Départ : Abriès
  • Arrivée : Abriès
  • Communes traversées : Abriès-Ristolas

Profil altimétrique


Recommandations

Du même parking, il est possible de se rendre à pied aux Bertins par un sentier plus bucolique. Suivre l’itinéraire décrit au-dessus. Au niveau de la grande épingle à droite sur la piste prendre le sentier à gauche et rejoindre directement le Tirail. De là prendre à droite, monter, atteindre le canal neuf, tourner à gauche et suivre le canal jusqu’aux Bertins.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Queyras

3580 Route de l’Izoard, 05350 Arvieux

http://www.pnr-queyras.fr/pnrq@pnr-queyras.fr+33 (0)4 92 46 88 20

La maison du Parc naturel régional du Queyras est fermée au public

En savoir plus

OTI du Guillestrois et du Queyras

Maison du Tourisme du Queyras, 05350 Château-Ville-Vieille

http://www.guillestroisqueyras.cominfo@guillestroisqueyras.com+33 (0)4 92 46 76 18

Transport

Office de Tourisme du Guillestrois-Queyras : 04 92 46 76 18


Accès routiers et parkings

Atteindre Abriès, se garer à gauche juste avant le pont du torrent de Bouchet.

Stationnement :

Parking de l'avenue du Bouchet

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
10