Sommet Bucher - Molines
>>
Accueil
>
À PIED
>
Sommet Bucher - Molines
Molines-en-Queyras

Sommet Bucher - Molines

Flore
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Le sommet Bucher et sa table d’orientation offrent un extraordinaire point de vue sur le Queyras.

Majoritairement en forêt, ne croyez pas en la monotonie de l’endroit. Certains lieux nous font basculer instantanément dans un autre monde. Le col des Prés de Fromage, il nous ramène au moyen-âge : une fontaine en bois, des vaches, un panorama sur les Ecrins, le bas Guil et la vallée de l’Aigue Blanche nous accueillent ! Revigorés par ces dépaysements la descente semblera légère et douce.


Les 6 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Centaurée des montagnes

    Cette centaurée pousse dans les forêts fraiches, les coupes forestières et les prairies. Elle vit en colonies plus ou moins importantes et se développe par le biais de stolons souterrains. Aimant tout particulièrement la fraicheur, elle peut survivre jusqu’à -15°C. Cette plante abrite et sert de nourriture à des chenilles et des pucerons. Si la pollinisation se fait par le biais de différents insectes, c’est les Bourdons qui sont prédominant sur cette fleur.
  • Faune

    Chevreuils

    De février à août le mâle a un comportement particulier. Il frotte ses bois sur de jeunes pousses d'arbre qu’il dénude complétement. En hiver, cette action a pour but d’ôter le velours posé sur les nouveaux bois. Mais au moment du rut c’est pour y déposer une sécrétion provenant de glandes situées à la base des bois, très odorante cette substance participe au marquage de son territoire. C’est un frottis.L’autre technique de marquage consiste à gratter le sol pour préparer ses couches. C’est le grattis. Quand il y a frottis et grattis cela se nomme un régalis.
  • Faune

    Syrphes

    Souvent confondus avec les guêpes, les syrphes sont des diptères (une paire d’ailes). Ils ont la particularité d’avoir des changements de direction vifs et de pratiquer le vol stationnaire. Ils sont inoffensifs et très utiles. Les larves se nourrissent de pucerons et protègent les jardins. Quant aux adultes, ils se nourrissent de pollen et de nectar. Ils jouent un rôle important dans la pollinisation. Leur présence est preuve de richesse biologique et écologique. Ce sont des indicateurs très fins de qualité et de la diversité des milieux. Les inventaires permettent ainsi d’orienter la gestion, particulièrement forestière, comme cela a été développé dans la Réserve Naturelle Nationale du Lac de Rémoray dans le Doubs et dans le Jura.
  • Point de vue

    Vue depuis le sommet Bucher

    Du sommet en regardant vers la vallée de l’Aigue Blanche. Au premier plan le pic de Château Renard fait la jonction avec l’Aigue Agnelle. Au fond La tête des Toillies, le pic de la Farneiréta, la Tête de Longet, la roche Noire, le Peouvou et bien d’autres marquent la frontière avec l’Ubaye. Le Sommet Bûcher offre des points de vue sur le bas Guil, le haut Gui, les Ecrins et le vallon d’Arvieux.
  • Flore

    Guépinie rousse ou Oreille de veau

    Ce champignon est gélatineux, en forme d’entonnoir, translucide et lisse. Petit à petit son chapeau s’enroule et se transforme en un pied en forme de gouttière. Il pousse en montagne, sous des résineux et aime les zones humides. Bien qu’il soit comestible, il ne présente aucun intérêt gustatif.
  • Patrimoine et histoire

    Eglise Saint-Romain

    L’église est composée d’une nef unique et de 4 travées dotées d’une voute en tuf. Son clocher de 10 mètres de haut fût conçu comme une tour défensive. En 1575 il servit d’abri pendant les guerres de religions. Les protestants le transformèrent en prison et y enfermèrent et torturèrent des personnalités locales dites ‘fervents catholiques’. Entre 1628 et 1637, l’église fût reconstruite et une travée supplémentaire fût ajoutée pour accueillir le nombre croissant de catholiques dans le Queyras suite à la révocation de l’Edit de Nantes.

Description

Du parking, redescendre la route et atteindre le point : Molines, sous le Serre. Descendre à gauche sur une piste et traverser le torrent sur un pont de bois puis prendre à droite.
1 - Remonter une piste sur une centaine de mètres et prendre à droite, suivre la piste qui devient pentue puis s’adoucie rapidement au niveau d’une table de pique-nique et d’un joli point de vue sur la vallée de l’Aigue Blanche. Poursuivre la large piste en faux plat.
2 - A l’intersection du bois de l’Eyssard (2 034 m), prendre à gauche en direction du clôt l’Henri. Arriver au clôt, le traverser et suivre la piste qui conduit à la sortie de la forêt ,10 mètres en contrebas du col des Près de Fromages.
3 - Au col prendre à droite et suivre le large sentier qui longe plus ou moins l’arête, déboucher sur une piste, prendre à droite et joindre rapidement le sommet Bucher. Le retour se fait par le même itinéraire jusqu’à croiser à l’intersection du bois de l’Eyssard.
4 - Prendre à gauche et rapidement descendre à droite dans le rif de Sainte Colombe. Aboutir sur une piste prendre à droite et poursuivre cette piste. Traverser le torrent de l’Aigue blanche et remonter dans le village.
5 - La piste devient route, continuer tout droit, traverser le village, laisser l’église Saint-Romain à droite et atteindre la D5. Poursuivre sur cette route en direction de Saint-Véran jusqu’à retrouver le parking de départ 300 mètres plus loin.

  • Départ : Molines-en-Queyras
  • Arrivée : Molines-en-Queyras
  • Communes traversées : Molines-en-Queyras et Château-Ville-Vieille

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Queyras

3580 Route de l’Izoard, 05350 Arvieux

http://www.pnr-queyras.fr/pnrq@pnr-queyras.fr+33 (0)4 92 46 88 20

La maison du Parc naturel régional du Queyras est fermée au public

En savoir plus

OTI du Guillestrois et du Queyras

Maison du Tourisme du Queyras, 05350 Château-Ville-Vieille

http://www.guillestroisqueyras.cominfo@guillestroisqueyras.com+33 (0)4 92 46 76 18

Transport

Office de Tourisme du Guillestrois-Queyras : 04 92 46 76 18


Accès routiers et parkings

Suivre la D5 jusqu’à Molines-en-Queyras. Continuer direction Saint-Véran. Passer la première intersection à droite, le point « Molines, sous le Serre ». Se garer quelques mètres après sur la gauche.

Stationnement :

Molines-en-Queyras

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :