ORGON - Alpilles Roquemartine à vélo : la variante d'Orgon
>>
Accueil
>
VÉLO
>
ORGON - Alpilles Roquemartine à vélo : la variante d'Orgon
Orgon

ORGON - Alpilles Roquemartine à vélo : la variante d'Orgon

Patrimoine et histoire
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

De village en village, laissez-vous surprendre par les plaisirs simples que vous offre ce coin paisible des Alpilles.

Cette boucle haute en couleur, vous propose de flâner au gré de paysages variés qu’offre le Parc naturel régional. En plus de vous faire passer au cœur du massif des Alpilles et de vous emmener aux portes du Luberon, vous traverserez aussi différents centres bourgs, vivants et chaleureux, lieux parfaits pour un repas, un petit encas ou une pause-sucré.


Les 11 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine et histoire

    Musée Urgonia

    L’ancienne prison, aujourd'hui reconvertie en musée, accueille le patrimoine du territoire au travers d'expositions sur la géologie, paléontologie, archéologie et ornithologie. Le lieu vous dévoile la singulière et passionnante histoire de ce territoire depuis 130 millions d’années. En point d’orgue, découvrez le calcaire urgonien et ses nombreux fossiles qui confèrent à ce site éponyme, une résonance internationale depuis la moitié du XIXe s.

  • Patrimoine et histoire

    Route de Jean Moulin, chemin de la liberté

    Cette route est inaugurée en 1978, neuf ans après le mémorial à Salon-de-Provence qui fait hommage, lui aussi, à Jean Moulin. Elle part de Saint-Andiol et aboutit à Salon-de-Provence. Très attaché aux Alpilles, où il possédait une petite bastide, Jean Moulin a choisi cette terre familière pour se faire parachuter et entamer sa mission d’unification des réseaux de résistance de la France inoccupée.

  • Patrimoine et histoire

    Chapelle Saint-Sixte

    Son nom se rapporte à Sixte II, contemporain de Saint-Laurent et pape des premiers temps de l’Eglise chrétienne. La chapelle est située sur un ancien lieu de culte : jusqu’au XIXe s., il abritait une stèle païenne, qui servit ensuite de pied de bénitier. Celle-ci témoignait d’un culte voué à l’eau. La première référence qui est faite concernant la chapelle date de 1155. Des modifications importantes furent apportées au XVIe s. et XVIIe s., car elle servit de lazaret durant les pestes de 1629 et 1720.

  • Point de vue

    Vue sur les Calans

    Ici, le relief des Alpilles s'apparente à des dents de roches calcaires formant une barrière naturelle. Cette dernière limite l'accès au coeur du massif à de petits passages comme le Pas du Suisse. On distingue à gauche le fameux Calan de Rousset, isolé du reste du massif et haut de 275 mètres.

  • Produits du terroir

    Mas de la Vallongue

    Situé à l'extrémité sud-est des crêtes des Alpilles, le domaine de la Vallongue possède une surface de 38 hectares sur laquelle sont produits vins et huiles d'olives. Ces vignobles sont cultivés de manière biologique depuis 1985. Rouges, rosés et blancs bénéficient de l'Appellation d'Origine Protégée (AOP) Les Baux de Provence et de l'Indicateur Géographique Protégé (IGP) Alpilles de la Vallongue, témoins d'un réel savoir-faire.

  • Point de vue

    Vue sur les Civadières

    Situées à proximité immédiate du point culminant des Alpilles, les crêtes des Civadières, hautes de 446 m offrent un large panorama sur le massif des Alpilles, le Petit Luberon et le Mont Ventoux. Elles font parties des plus anciennes formations géologiques du Parc, datant du Jurassique. 

  • Point de vue

    Vue sur la plaine de Roquemartine

    Cette ouverture du paysage, qui fait suite à une pinède, dévoile la plaine de Roquemartine. Celle-ci est comprise entre l'extrémité Est des Alpilles sur la gauche et le Mont Menu ainsi que le Défens sur la droite. Au loin, on peut aussi distinguer très nettement les premiers reliefs du Petit Luberon. Elle forme un paysage où chaque élément compose un ensemble harmonieux, d'une grande sérénité.

  • Patrimoine et histoire

    Château de Roquemartine

    Erigé entre le XIe et le XIIe s., le castellas de Roquemartine, dit "château de la Reine Jeanne", est marqué par une histoire tumultueuse où les alliances se font et se défont au gré des rivalités seigneuriales. Sa position éminemment stratégique permet en effet de contrôler militairement et économiquement les voies de communication au Sud et à l'Est des Alpilles. Surplombant les vallons d'Eyguières, "trouées" naturelles et véritables portes de la Crau, le château a été durant des siècles un important péage, garantissant à son propriétaire des revenus considérables .
    Ce site privé est classé Monument Historique depuis 1926.

  • Savoir-faire

    Haies provençales

    Symboles de la Provence, de nombreuses haies segmentent le territoire et séparent les diverses parcelles. Composées de cèdre ou de cyprès, ces haies ont pour fonction première de protéger du mistral et du gel les différentes cultures. Ces arbres sont aussi connus pour leur bois, très solide et parfumé, et qui ont servi à constituer la charpente de nombreux mas des Alpilles.

  • Point de vue

    Vue sur la chapelle Notre-Dame de Beauregard

    Lieu de pèlerinage chrétien aujourd’hui, ce promontoire est un lieu de culte probablement depuis la protohistoire. Plusieurs vestiges d’autels ont été trouvés sur le site. La chapelle actuelle a été érigée en 1878 sur l’emplacement d’une chapelle devenue trop petite pour accueillir les pèlerins. De nombreux ex-voto témoignent d’une grande ferveur religieuse accordée à ce lieu. Le bâtiment en contrebas est un ancien couvent construit par les Augustins Déchaussés (XVIIe s.).

  • Patrimoine et histoire

    Porte médiévale Sainte-Anne

    Entrée ouest de la deuxième enceinte d’Orgon, cette porte a un âge exact diificile à estimer. Mais on sait que celle-ci a vu passer de nombreuses personnalités importantes depuis le XVIe s. Notamment, François 1er qui, revenant d’Italie en 1516, s’arrêta quelques heures avant de continuer vers Tarascon ; le Pape Pie VII, qui séjournera à Orgon et fut hébergé à l’hôtel de Berne N°13 rue Edmond Coste ; ou encore Napoléon 1er, qui passa par Orgon pour se rendre à l’île d’Elbe.


Description

Au départ du musée Urgonia, basculer à droite. Poursuivre à gauche par la montée du Paradis puis à droite par l’avenue Jean Moulin.

1– Emprunter à gauche la D24b après le complexe sportif et continuer jusqu’à Eygalières sur environ 7 km. Traverser le village et continuer sur la D24b jusqu’au carrefour avec la D24.

2– Tourner à gauche sur la D24, en direction de Mouriès. Poursuivre sur 2 km.

3– A l'intersection avec la D25, l'emprunter à gauche, en direction d’Eyguières. Poursuivre sur cette route pendant environ 10 km.

4– (Prudence, circulation !) Rejoindre à droite la D569, toujours en direction d’Eyguières. Au carrefour giratoire, poursuivre en face sur 150m.

5– Tourner à gauche en direction de Sénas. Continuer sur 7 km.

6– Franchir le carrefour giratoire d'entrée de ville. 300 mètres après, prendre à gauche le chemin de « Donne », juste avant le passage à niveau. Continuer jusqu’à Orgon.

7– Traverser Orgon par la rue de la Fontaine puis la rue Edmond Coste pour rejoindre le point de départ au musée Urgonia.

  • Départ : Musée Urgonia, Orgon
  • Arrivée : Orgon
  • Communes traversées : Orgon, Eygalières, Saint-Rémy-de-Provence, Aureille, Eyguières, Lamanon et Sénas

Profil altimétrique


Recommandations

Suivre les panneaux rouge et blanc intitulés "Alpilles Roquemartinne" du Département des Bouches-du-Rhône, excepté au point n°3 du parcours.

En été, les espaces naturels sont plus exposés aux risques d’incendie. L’accès est réglementé par arrêté préfectoral du 1er juin au 30 septembre pour protéger les promeneurs et les sites. Renseignez-vous pendant la période estivale au 08 11 20 13 13 (prix d'un appel local) ou sur http://bpatp.paca-ate.fr/


Lieux de renseignement

Bureau d'information touristique (BIT) d'Orgon

Chemin des Aires, 13660 Orgon

http://www.orgon.fr+33 (0)4 90 73 09 54

Maison du Parc naturel régional des Alpilles

2, boulevard Marceau, 13210 Saint-Rémy-de-Provence

http://www.parc-alpilles.fr/contact@parc-alpilles.fr+33 (0)4 90 90 44 00

C’est en plein cœur du centre-ville de Saint-Rémy-de-Provence que la Maison du Parc des Alpilles vous accueille dans ses locaux entièrement rénovés. Ce nouveau lieu vivant est multi-fonctions : il héberge l’équipe d’ingénierie du Parc mais dispose également d’un espace d’accueil du public, de salles d’exposition. Véritable centre de ressources des patrimoines du Parc, il a pour ambition de faire rayonner les habitants, les visiteurs et les touristes sur l’ensemble des 16 communes du Parc.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Entrée gratuite.

En savoir plus

Transport

Chercher les horaires des transports en communs sur le site www.lepilote.com sur la commune d'Orgon.


Accès routiers et parkings

Depuis la D7n, suivre la signalétique "Musée Urgonia".

Stationnement :

Parking des Arènes, Orgon.

Source

Bouches-du-Rhône Tourisme

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
10